Série Mythologie et compagnie

Voilà une série de livres sur la mythologie accessible aux enfants à partir de 7 ans, que mon littleboy et moi adorons particulièrement. Évidemment, il s'agit à chaque fois de mythes faisant référence : on y trouve les aventures d'Ulysse et les travaux d'Hercule, mais aussi Persée affrontant Méduse ou encore Bellerophon apprivoisant Pégase le cheval ailé. En 5 ou 6 chapitres l'histoire est déclinée, et j'avoue me régaler en observant mon garçon, vivre le suspense de ces épisodes mythologiques qu'il découvre pour la première fois. Lui qui adore les légendes y trouve forcément son compte, même quand l'histoire est cruelle. Et même si elle est racontée de manière à ne pas effrayer les plus jeunes. Pour Icare chutant après avoir volé trop près du soleil, il a décidé d'inventer une fin à lui, où le jeune garçon tombé à l'eau aurait réussi à rejoindre la terre ferme à la nage... 
Après tout, il a bien droit lui aussi, de s'inventer des histoires.
Série Mythologie et compagnie aux éditions Nathan, a partir de 7 ans, 6,90€ par ouvrage.

Histoires de dragons illustrés

Lectures du soir… cet ouvrage joliment illustré réunit sept histoires de dragons recueillies dans le monde entier. Ces légendes font référence en la matière. On a aimé Les quatre dragons qui se déroule dans la Chine antique où ces êtres magiques étaient considérés comme gentils et portant chance. Ici, les quatre animaux légendaires se transforment en quatre grands fleuves qui continuent d’offrir de l’eau aux gens chaque jour. Mon garçon s’est passionné pour Jormungand, dragon tiré de la mythologie nordique, familier du roi Odin, du trône d’Asgard et de Thor Dieu du tonnerre… les fans de Marvel souriront. Pour les autres, la légende reste pleine de rebondissements. On y trouve encore des histoires de dragons roumaine, britanniques et même belge. À lire et relire…

Histoires de dragons illustrées, illustrations Khoa Le, Ed Usborne, 14,50€

Spécial Cop 26 : Océans… et comment les sauver

En pleine COP 26, mon LittleBoy a sorti ce livre de la bibliothèque, sur les océans menacés et comment les sauver. Il nous montre la beauté des océans, la diversité des espèces qui y vivent, les forêts sous-marines, les profondeurs inexplorées... mais aussi pourquoi ce monde est menacé. On embarque à travers dix écosystèmes marins à découvrir et protéger, à travers de simples gestes sans même bouger de chez soi. Avec des jeux, devinettes, vrai-faux... on aborde le sujet de manière ludique. Et à chaque fois, une bulle « et toi dans tout ça? » donne des idées pour agir à notre niveau. L’ouvrage est superbe et riche d’informations pour faire de nos enfants des petits citoyens responsables.
Océans et comment les sauver, Amandine Thomas, Ed. Sarbacane, 16,90€. Dès six ans.

Regarde par la fenêtre

Qui n’a jamais regardé à travers les fenêtres des maisons ? Surtout à l'automne, à la nuit tombée quand les lumières éclairent nos intérieurs... ce livre joue sur cette idée mais attention, les apparences sont parfois trompeuses. Cette mamie à l’air adorable dans l’encadrement de sa fenêtre de porte se révèle une fois entré dans son intérieur, être une sorcière en pleine réalisation d’une potion maléfique 😱. Le loup derrière les carreaux a-t-il déjà englouti le chaperon rouge ? Pas du tout, il est juste venu prendre le thé et déguster la tarte de grand-mère ! On s’amuse au fil des pages à imaginer ce que le personnage peut bien être en train de faire à l’intérieur, puis on vérifie et se laisse surprendre par une situation cocasse, amusante, épouvantable 😉. Un joli moment de partage.
Regarde par la fenêtre, Katerina Gorelik, Saltimbanque Editions, 15,90€. Dès 5 ans.

Atelier d’anglais pour les enfants : Halloween

Photo de Breakingpic sur Pexels.com

Les ateliers d’anglais pour enfants que vous trouverez ici sont destinés aux petits qui découvrent l’anglais. Mes ateliers partent toujours d’un livre, j’y ajoute un jeu et une ou deux vidéos (comptines, chansons…). L’approche est toujours ludique, avec du visuel, de l’audio, des thèmes en lien avec la période ou l’univers des enfants. Je ne suis pas bilingue et j’ai appris l’anglais à l’école française alors comme beaucoup, mon accent n’est pas génial. L’idée ici est d’avoir des prononciations avec le bon accent pour que l’enfant mémorise la bonne prononciation.

Dans l’atelier suivant, nous parlons d’Halloween.

  1. Le livre. Spider Queen’s Halloween permet de donner le thème de cet atelier avec la reine des araignées qui veut qu’on lui prépare une fête d’Halloween. Ce livre s’inscrit dans la collection des Usborne Phonics readers qui est très intéressante pour les petits apprentis. En effet, à l’aide d’un flash code, vous récupérez un audio qui permet d’entendre la lecture de l’histoire avec le bon accent. L’enfant peut suivre en même temps, en tournant les pages du livre. Cette approche ludique convient très bien aux jeunes apprentis.
  1. La vidéo. Ensuite, nous avons visionné cette vidéo disponible sur Youtube, pour mémoriser le vocabulaire de base de la fête d’Halloween. Je la trouve hyper simple et ludique, parfaite pour capter l’attention de l’enfant :

3. Le jeu. Pour compléter, j’ai recyclé des cartes de nomenclature sur le thème d’Halloween pour faire deviner les mots en anglais à l’enfant.

L’approche est ludique on joue aux devinettes. On peut même demander à l’enfant de faire deviner les mots à l’adulte, et ainsi chacun son tour, pour rester dans l’idée du jeu.

4. La chanson. Les chansons à répétition sont les plus faciles à retenir pour l’enfant, la ritournelle entre vite dans sa mémoire. « Knock, knock, trick or treat, who are you… » Il est même probable que petit ou grand, vous gardiez la chanson en tête un petit bout de temps…

L’intérêt étant d’entendre une bonne prononciation et des mots simples à retenir.

Fille Garçon

Fille ou garçon, on a le droit de s’amuser, de s’aimer, de grandir loin de l’arbitraire des stéréotypes. Avec des mots simples et des dessins d’une grande douceur, Hélène Druvert aborde des notions essentielles à la tolérance et au bien vivre ensemble : se sentir bien dans sa peau, accepter ses forces et ses fragilités, rêver de princesse et de chevalier sans rien s’interdire, aimer coudre quand on est un garçon et bricoler quand on est une fille... ici on parle d’égalité mais aussi d’amour et de famille. Parce qu’au 21e siècle on a le droit d’aimer qui on veut.
Le livre est très élégant et animé de multiples flops, pop-up, volets à rabattre... ce qui le rend ludique en plus d’être magnifique.
Fille Garçon, Hélène Druvert, Ed Saltimbanque, 21€, dès six ans.

Maroussia, celle qui sauva la forêt

Maroussia habite avec sa grand-mère dans une petite isba à l’orée d’une forêt où vivent des créatures magiques. Sa grand-mère les connaît bien mais Maroussia ne les a jamais vues. Pourtant, quand elle apprend qu’une ligne de chemin de fer va traverser la plaine, passer par leur village et détruire le bois; ce sont les esprits de la forêt qui vont lui venir en aide...
On a ici un très beau livre avec une esthétique soignée et des dessins d’une grande beauté. On plonge dans un conte russe imaginaire mais avec tous les codes : la Grand mère, le loup, la petite fille, la forêt. Les éléments fantastiques sont directement issus de la culture russe, celle du folklore et des croyances anciennes.
On aime l’ambiance magique, croire aux esprits de la forêt, et s’imprégner de la douceur de cette enfant. Ouvrir ce livre est comme s’offrir une parenthèse dans la journée. On arrête le temps et on se laisse guider par Maroussia dans un monde de légendes...
Maroussia, celle qui sauva la forêt, Carole Trebor et Daniel Egneus, ed Little urban, 19,90€, dès six ans.

Nez à nez avec les Grecs

Nous voyageons dans l’antiquité avec la série des Nez à nez avec... super bien faite pour capter l’attention d’un 7 ans. À vrai dire, que ce soit l’Égypte antique ou cette fois la Grèce, je me dis toujours que LittleBoy va m’abandonner en cours de route, trouvant le livre trop long tellement la densité d’infos est grande (62 pages). Mais pas du tout. Pour tout dire, en terminant celui là sur la chute de l’empire grec au profit des romains... il me demandait déjà de lire le nez à nez sur les romains !
Bref, je vous recommande vivement ces livres carrés qui nous font partir à la rencontre des grandes civilisations et personnages du passé. Ici ce sont les Grecs, ceux qui ont inventé l’alphabet, la démocratie, les jeux olympiques et... le réveil !
Évidemment, les dieux, les temples et la mythologie ont une bonne place, mais aussi des notions plus complexes comme la philosophie et les grandes prêtresses. Et j’aime beaucoup la frise chronologique en fin d’ouvrage, qui permet de restituer les périodes historiques. Du Minotaure à Alexandre le Grand, il y a de quoi raconter.
Petit bonus : la double page sur la Grèce d’aujourd’hui et où observer les vestiges historiques de la période. Si on a envie de prolonger en allant jusqu’à Athènes ou plus simplement au musée du Louvre.
Nez à nez avec les Grecs, James Davies, Ed. Nathan, 12,90€.

Les fabuleuses fables du Bois de Burrow

Ce soir, nous allons conter les fables du Bois de Burrow... c’est notre livre de chevet, une histoire avant d’aller dormir. Dans ce grand livre, lapins, renards, sangliers jouent une vaste comédie devant nos yeux.
Dans un langage élaboré, sont abordés l’air de rien des sujets comme la surconsommation, l’addiction aux réseaux... les travers d’une société qui n’est pas sans rappeler la nôtre. On met de côté la dame lapin qui fait des crottes carrées parce qu’elle sort du lot, on admire la dernier pompon à la mode même quand il est très laid... de quoi nous aider à réfléchir un peu sur nos comportements...
Dans ce beau livre, les contenus sont exigeants, telles des fables contemporaines sous forme de grande comédie animalière. Les illustrations sont superbes et prennent toute la page avec force détails. On en voudrait pourtant plus encore ! Bref, une belle idée de cadeau de Noël... 
Les fabuleuses fables du Bois de Burrow, Thibault Guichon-Laurier et Frédéric Pillot, Ed Little urban, dès 8 ans. 19,90€

Nez à nez avec les Égyptiens

J’adore cette série déclinée en Égypte, en Grèce et chez les Romains pour l’antiquité. Je la trouve vraiment bien faite entre humour et connaissances, graphismes hyper simplifiés et chapitres bien détaillés. L’identité visuelle est top et donne envie de tourner les pages.
Le sommaire de celui ci est très complet avec la vie quotidienne, les pyramides, tombeaux et momies, les croyances et les traditions ancestrales. On a une approche plutôt globale, avec aussi de la géographie et de la contextualisation historique. Et de manière plus ludique, on y découvre que les égyptiens ont inventé le calendrier et le dentifrice, ou encore qu’ils momifiaient leurs animaux domestiques!
Bref, on y apprend plein de choses avec légèreté et amusement. Idéal pour une première découverte des grandes civilisations.
Nez à nez avec les Égyptiens, James Davies, Ed Nathan, 12,90€, dès 6 ans.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑