GYMNOGENE D'AFRIQUE - CREDIT PHOTO AMELIE MESNARD

(Le gymnogène d’Afrique Photo Amélie Mesnard via tourisme.vienne.com)

Trois idées de sorties pour le week-end du 1er et 2 avril (et un peu plus)

> La sortie on en prend plein les yeux. La nouvelle saison des Géants du ciel démarre samedi 1er avril au château des Évêques à Chauvigny. Cette année, en plus des aigles, des faucons et volatiles en tout genre, on nous annonce de nouvelles espèces venant agrandir la famille, dont le très rare gymnogène d’Afrique (unique en France nous dit-on) ou la chouette à lunettes. Les spectacles (qui valent vraiment le détour) se déroulent du 1er avril au 1er mai, tous les jours à 15 h sauf le lundi de Pentecôte. A partir de 4 ans pour les spectacles.

Tarifs : de 4 à 12 ans c’est 8€. Adultes 12€. Arriver au moins 15 minutes avant. Spectacle accessible aux personnes en situation de handicap. Renseignements et réservations au 05.49.46.47.48.

> La sortie “on réfléchit” est proposée par EFA 86 (Enfance et Famille d’adoption dans la Vienne) avec une conférence intitulée « Le jeu dans la relation d’attachement – pour que les moments de jeux soient des moments de plaisir partagé en famille »

Rendez-vous gratuit sur inscription ce dimanche 2 avril à 14 h 30 à l’UDAF, 24, rue de la Garenne à Poitiers, animé par Frédérique Bedouin, d’Eclats de jeu. Elle proposera des repères sur le jeu comme activité indispensable de toute vie, et des clés pour que les moments ludiques soient des moments de  plaisirs partagés en famille. Elle évoquera également l’importance du jeu dans la création et le maintien du lien d’attachement.

Des animateurs seront présents pour s’occuper des enfants.

 

> La sortie qui mouille. Le Téléski Nautique de Moncontour (TNM) reprend du service, au Lac du Gué du Magne. Accessible dès huit ans, l’activité peut être pratiquée de trois façons différentes pour jouer les « riders », tractés par un câble circulaire : sur ski nautique, sur planche (le wakeboard) et à genoux (sur le kneeboard).

A compter du 1er avril, le site sera ouvert tous les week-ends de 12 h à 18 h. A noter en plus pendant les vacances de Pâques et de la Toussaint : lundi, mercredi et vendredi de 14 h à 18 h. tarif adulte : 1h à 17€. Tarifs réduits pour les enfants.

teleskinautiquemoncontour.com ou teleskinautique@moncontour.fr

Tél. 05.49.22.77.98 et 06.61.09.11.31.

Et aussi …

> pour les lève-tôt dimanche matin, la transhumance des moutons, organisée par Mouton Village, ValBoivre et Vasles. C’est dimanche, et le rendez-vous est à 8h, place de la mairie de Vasles. Gratuit, navette possible pour retour à Latillé.

> pour les japonisants, le pique-nique participatif du Printemps du Local à Poitiers prévu ce dimanche dès 11h30 au p’tit jardin du Local (chemin du Pré-Roy) est bâti sur le concept “apportez vos provisions, un barbecue sera sur place”. Des ateliers d’Origami proposés par Yuko l’après-midi de 14h à 16h.

> On a repéré deux “vide ta chambre” à Saint-Julien L’Ars, dimanche de 8h30 à 17h à la salle polyvalente et à Thurageau, dimanche, de 9h à 15h dans l’enceinte de l’école.

Publicités

IMG_1146

L’univers de Christian Voltz à la médiathèque de Poitiers

Je vous emmène en visite à la médiathèque de Poitiers, sur l’exposition des « Trésors minuscules » de Christian Voltz. Tout un univers plein de poésie et d’objets recyclés, pour raconter des histoires à qui veut les entendre. C’est vraiment chouette, il manque peut-être une ou deux explications écrites pour mieux comprendre… Mais se promener et imaginer, c’est bien aussi !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Les Trésors minuscules », exposition de Christian Voltz jusqu’au samedi 29 avril à la médiathèque François-Mitterrand. Gratuit.

>Lieu : 4 rue de l’Université, tél. 05.49.52.31.51
> Horaires d’ouverture jusqu’au 30 juin : mardi et jeudi de 11 h à 19 h, mercredi et vendredi de 11 h à 18 h, samedi de 10 h à 18 h.

 

Fichier_000

La série du mercredi : découvrir la maison de Tchoupi (3/3)

Pour finir ma série (3/3) sur les livres 📚 qui parlent de la maison, j’ai choisi Tchoupi qui cherche doudou dans toutes les pièces de la maison 🏡 , du garage à la salle de bain 🛀 en passant par la cuisine 🍳 et le jardin. Un livre sur le mode participatif avec des mots à deviner pour LittleBoy et qui enrichit sacrément le vocabulaire sur tous les éléments qui occupent le quotidien. En plus la bonne nouvelle *spoiler* c’est qu’il trouve doudou à la fin. Ouf !

Tchoupi dans sa maison, Thierry Courtin, Editions Nathan, autour de 6€. Pour les enfants de 2-3 ans.

Fichier_002

La série du mercredi : Une maison pour chacun (2/3)

Dans la série de livres sur les maisons, j’ai retenu celui-ci, intitulé « Toutes les maisons », édité par l’Ecole des Loisirs. Il est vraiment intéressant pour aider l’enfant à comprendre que nous ne sommes pas tous faits pareils et que nous n’avons pas tous les mêmes besoins.

Il y a les maisons gruyère pour les souris et les mini-maisons des fourmis, les maisons d’amour chez les mamans girafe, les maisons sous l’eau pour les poissons, sur l’eau pour les marins, sous terre pour les taupes, et en glace pour les pingouins… Il y a même la maison du Père Noël !

Bref, un voyage chez chacun, avant de rejoindre sa propre maison, pour un retour à la case départ. Le dessin est vraiment sympa, l’humour est au rendez-vous. Les couleurs vives et les pages cartonnées bien épaisses en font un ouvrage consultable très tôt.

Chez nous, on s’amuse aussi en tournant les pages, à chanter les comptines que nous inspirent certaines situations comme la maison colimaçon de l’escargot ou les maisons coccinelles…

Toutes les maisons, Bisinski & Sanders, Collection Loulou et Cie chez Ecole des Loisirs. Compter 10€. Accessible de 0 à 3 ans.

Fichier_001

Fichier_003

La série du mercredi : sa maison sur son dos (1/3)

Aujourd’hui, j’ai préparé une série (1/3) de livres sur les maisons 🏠 en commençant par le commencement et Petit escargot 🐌 qui « porte sur son dos sa maisooonneeette ». C’est un livre musical édité chez Grund Jeunesse qu’on a épuisé très vite avec LittleBoy et que j’ai bien dû racheter une ou deux fois. C’est ludique, il y a une version chantée et une version musicale pour s’exercer au karaoké. Gros avantage, on peut démarrer très tôt avec les bébés.

Compter 7€ et les piles à suivre si vous avez un fan comme LittleBoy à la maison !

Faire tourner la toupie

La petite toupie métallique de Janod avec ses jolies couleurs et ses animaux de la ferme, c’est le jouet sur lequel LittleBoy remet la main quand il fouille dans ses paniers. À chaque fois avec le même plaisir…

Toupie Janod, de 18 mois à 3 ans, autour de 8€ un peu partout, ici sur Oxybul et Jeux

FullSizeRender 13

Construire la pyramide de cubes

Un incontournable depuis très longtemps à la maison, la pyramide de dix cubes de Vertbaudet
D’abord, entre six mois et un an, on lui construisait la tour et LittleBoy prenait un malin plaisir à la détruire dans un grand éclat de rires ! Désormais, il la construit lui-même, (ou nous la construisons ensemble), pas toujours dans le bon ordre mais qu’importe, le plaisir reste de la torpiller en moins de deux, en se marrant toujours comme une baleine !

Les plaisirs simples sont souvent les meilleurs…

De six mois à 3 ans. Compter 18€ pour une pyramide d’un mètre sur Verbaudet

IMG_1264

Tirer le train des animaux de la forêt

LittleBoy a eu ce train des animaux de la forêt pour son premier anniversaire, mais franchement, même si Nature et Découvertes le conseillait à partir de douze mois, c’était bien trop tôt. Il y a beaucoup de pièces pour construire les animaux dans l’ordre et dans la bonne couleur et ce n’est que maintenant que cet aspect du jeu devient vraiment abordable. Sinon, le train se traîne à l’aide d’une ficelle, il faut juste éviter les obstacles pour que tout ne se renverse pas ! Un travail de précision qui convient bien à notre LittleBoy !

Compter 30€ pour ce jouet vendu chez Nature et Découvertes. Conseillé de un à trois ans. Ils viennent de le relooker en train des galopins avec toujours de jolies couleurs.

FullSizeRender 4

La recette du dimanche : Carottes à la crème de navet boule d’or

Tout simple à réaliser : on cuit les carottes coupées en rondelles, dans le babycook (niveau 3) ou un cuit vapeur. Même chose avec le navet boule d’or (ils sont souvent gros, mais on peut doubler si c’est un plat familial). Pour le navet, on réserve quelques rondelles fines qui serviront pour la déco et on coupe le reste en petits cubes. On cuit le tout au babycook (niveau 3) ou au cuit vapeur. On mettra les rondelles de côté avant de mixer le navet avec de la crème fraîche jusqu’à obtention d’une crème épaisse.

On place les carottes au fond de l’assiette, la crème de navet dessus et on coince dedans une rondelle pour faire joli ! Pour LittleBoy, en plat du midi, on a ajouté de la saucisse de Toulouse. Miam !

Pour les bébés, le plat de légumes peut être servi en mixant les carottes avec la crème de navet, à consommer autour de dix-huit mois. Ca adoucit le goût du navet sans rien enlever à la diversification alimentaire. Pour LittleBoy, je le faisais sans crème fraîche aussi, pour qu’il découvre le goût du navet. Et il aimait ça.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑