Fichier_000-16

La série du mercredi (2/3) : le livre qui fait des sons d’Hervé Tullet

Je continue ma série (2/3) de livres qui parlent de musique ou aident les enfants à se familiariser avec les sons. Ce livre « qui fait des sons » est sorti tout récemment. Il plaît beaucoup aux parents parce qu’il est participatif. On est clairement dans le partage enfants-parents pour faire les sons proposés par l’auteur. On est dans la complicité et le rire, puisqu’on passe des petits aux gros sons, des Ooooooh aux Aaaaaaah qui montent et qui descendent. Une fois que je vous ai dit ça, vous aurez aussi compris pourquoi il plaît aux enfants. Quoi de plus rigolo que de regarder maman ou papa faire le clown ? Ce que j’aime dans ce livre : les couleurs primaires mais pétantes, le dessin suggestif, et l’implication dans l’histoire. Un peu difficile peut-être pour un enfant timide. Mais au bout de quelques lectures, on se détend et surtout, on s’amuse !

Un livre qui fait des sons d’Hervé Thullet chez Bayard Jeunesse, 11,90 euros. A partir de 3 ans.

 

Publicités

Fichier_001-5

La série du mercredi (1/3) : Le loup qui voulait être un artiste

Cette semaine, j’ai choisi une série de livres pour enfants qui parle de la musique. Et je commence avec un ouvrage qui fait un carton auprès de mon LittleBoy, c’est le loup qui voulait être un artiste. Après s’être essayé à la peinture, à la sculpture, et même à la poésie, Loup monte un groupe avec ses amis de la forêt, l’un joue de la guitare, l’autre du saxophone et un autre encore de la batterie. Lui au micro et à la tête des rocking loup, fait un malheur ! Jusqu’à faire la Une des Incrockuptibles… C’est drôle, on passe en revue plusieurs activités artistiques ce qui n’est pas si fréquent dans les livres pour enfants. On y voit aussi que la persévérance pour trouver un art qui lui convienne a été de bon augure puisque le Loup s’est accompli dans le chant et la musique !

Le Loup qui voulait être un artiste, Orianne Lallemand et Eleonore Thuillier, collection Mes p’tits albums chez Auzou, 5,95 euros. A partir de deux ans et demi, il y a beaucoup de texte.

Fichier_000-15

Little balade avec des enfants autour de Poitiers : la ripisylve de saint-Benoît

La jolie balade de la journée, nous l’avons faites dans la ripisylve de Saint-Benoit tout près de Poitiers. Les cours de sciences naturelles sont loin et personnellement, j’avais oublié ce que c’était… eh bien, c’est la bordure boisée des cours d’eau qui participe à l’équilibre écologique de la riviere. Végétation luxuriante, sol ramolli par l’humidité, cachettes pour animaux, arbres qui s’animent tranquillou au grès du vent. bref, le lieu idéal pour une balade de printemps, qui s’étire sur plusieurs kilomètres, Mais on a fait demi-tour avant !

Fichier_003

On a vu des canards 🦆 et des papillons 🦋Mais on a sûrement raté d’autres animaux. A priori, on peut y croiser aussi des poules d’eau, des hérons cendrés et on entend chanter les rossignols. On a écouté les aulnes vibrer au moindre souffle et on a regardé les saules plier sous le vent. On a aussi entendu et aperçu le train 🚂 qui passe pas loin 😂. 

Fichier_001-4

LitlleBoy a ramené des tas de petits bâtons et a soufflé des dizaines de pissenlits. Un sacré butin !

Pour trouver la ripisylve, se rendre à Saint-Benoît Bourg et se garer entre la zone réservée au canoë-kayak et le pont du train. A pied, prendre la direction du camping, et tourner à droite, à une dizaine de mètres de là.

On peut faire la balade avec une poussette pour des enfants plus jeunes, on peut aussi pique-niquer (en pensant à tout remballer, l’endroit est très propre).

Fichier_000-13

La recette du dimanche : les petits flans de carottes

Pour changer un peu des purées d’hiver, j’ai proposé à LittleBoy ces petits flans de carottes tout mignon, qui donnent envie d’être dévorés. Pour dix petits muffins il faut : 300g de carottes, une pincée de cumin (attention, ça parfume très vite), 2 oeufs, 1 petit-suisse nature, 2 cuillères à café de Maïzena, deux poignées de gruyère râpé, de la coriandre émincée et un peu de sel.

Avec les carottes, on fait une purée. Avec le reste, on fait un appareil à flan, en mélangeant les ingrédients. On y ajoute la purée de carottes et quand l’appareil est homogène, on verse dans un moule à muffins.

Cuissson 15 à 20 minutes selon le four, à thermostat 6. On attend que ça refroidisse un peu pour démouler et Tadaaah ! On n’a plus qu’à présenter joliment. Ca peut faire une petite entrée ou comme pour LittleBoy, un dîner végétarien.

Fichier_000-12

Le livre du samedi : on se cache !

Voici un livre qu’on a ressorti du fond du panier avec LittleBoy qui est devenu un peu trop grand pour s’en amuser. Mais pour les petits à partir de six mois, ce joli livre est un vrai petit bonheur à lire. On soulève la feuille pour trouver l’écureuil, on écarte le pétale de la fleur pour trouver la coccinelle, on regarde derrière le buisson pour trouver le chaton. C’est mignon tout plein, les volets sont en feutrine, donc facile à attraper pour les petits, on joue à cache-cache, on rit, on sourit…un joli moment de partage.

« On se cache », Christel Denolle et Emiri Hayashi, éditions Petit Nathan, dès six mois, 9,95 euros.

Fichier_000-14

Ecouter Pierre et le loup

Avec LittleBoy, on a écouté ce conte musical tout à fait adapté à son âge et à son intérêt du moment pour le loup 🐺. Petite explication au départ sur quel instrument symbolise quel personnage : le loup est imagé avec le cor assez sombre, Pierre et sa joyeuseté sont représentés par les instruments à corde de l’orchestre, et son grand-père qui bougonne dans sa barbe, est illustré par le basson… On entre très vite dans l’histoire et surtout dans la musique 🎶

Pierre et le loup pendant une demi-heure avec LittleBoy sur les genoux qui reste très attentif… C’est un bien joli moment. En plus, la mélodie de Prokofiev est vraiment superbe, le plaisir est partagé.

Pierre et le loup, conte musical pour les enfants de Serge Prokofiev, raconté par Gérard Philippe, le Chant du monde, Harmonia Mundi, 15 euros. A partir de deux ans et demi pour une écoute attentive.

Fichier_000 (3)

Trois idées de sorties pour le week-end des 15, 16 et 17 avril

> La sortie des fans de jeux vidéo à Poitiers. La 18e édition de la Gamers Assembly se tient ce week-end au parc des expos et dans la ville de Poitiers. Les Poitevins ont déjà pu s’amuser toute la semaine dans des espaces de rétro-gaming (cf notre photo). mais attention, pour le week-end, on attend 2.000 joueurs et près de 20.000 visiteurs !
Côté e-sport, ce sont 18 tournois qui seront proposés aux joueurs et aux équipes (Overwatch, League of Legends, Counter Strike…) mais aussi un espace familles 3.0 qui permettra à toutes les générations de découvrir et d’expérimenter.
La Gamers Assembly c’est encore un village exposants de 1.000 m2 qui permettra de découvrir les acteurs du marché du jeu vidéo, des conférences ou encore un défilé de cosplayers sur la grande scène du parc des expos.

A noter dans les Off, la visite ce samedi, en compagnie des robots NAO, du musée Sainte-Croix de 14 h à 17 h 30.

Accueil du public au parc des expos samedi et dimanche de 10 h à minuit et lundi de 10 h à 17 h. Entrée : 7 €.
Infos sur http://www.gamers-assembly.net

> La sortie des fans de carnaval à Rouillé. C’est la 34e édition de la cavalcade du dimanche de Pâques à Rouillé. Si vous êtes fans de défilé en chars, de déguisements en tout genre et de confettis dans les cheveux, c’est là qu’il faut se rendre. Au programme entre autres : le Madagascar et ses peluches avec le Mambo social club (Loire-Atlantique), le bagad Kevrenn Balzac (Charente), Epic le char des villageois, un dragon ou encore Lilo et Stitch. Et pour clore le défilé, on aura le char d’Olaf et de la Reine des neiges ! Truc de ouf !

Dimanche à Rouillé, fête foraine puis à 15 h : défilé de jour, à 21 h : défilé de nuit. Spectacle pyrotechnique à la nuit tombée et bal populaire. Tarif d’accès : 6€

La sortie des fans de chasse aux oeufs un peu partout. Vous connaissez le principe, voici la liste de celles accessibles par tous. Coup de coeur spécial à la chasse aux œufs solidaire du Secours Populaire, participation 2 euros (insc. place Leclerc à Poitiers) ce samedi de 14 h à 18 h, pour les petits au Jardin du Puygareau, en centre-ville pour les grands.

Sinon :
A Gouex, chasse aux œufs dimanche à 11 h, place des Droits-de-l’Homme.
A Ligugé, elle est organisée par le groupement des commerçants et artisans samedi à 11 h, au parc de Sonning.
A Loudun, organisée par la ville et le conseil municipal des enfants, samedi à 11 h, au vélodrome, pour les enfants de 1 à 11 ans.
A Marçay, par la commission Culture et Loisirs, dimanche à 10 h, devant la mairie.
A Monts-sur-Guesnes, organisée par le Comité des fêtes, samedi à 11 h, autour du château.
A Neuil-sous-Faye, organisée par Loisirs activités, lundi à 11 h, au château de la Maurinière.
A Neuville-de-Poitou, organisée par l’Office du tourisme, samedi à 14 h 30, au jardin public.
A Saint-Benoît pour les 3-6 ans aux Jardins du cloître de l’Abbaye, pour les 7-10 ans au parc de Cookham, dimanche à 9 h 45, à l’entrée des Jardins pour les petits ; 10 h, à l’entrée du parc pour les grands.
A Saint-Savin, chasse aux oeufs de l’Abbaye, dimanche à 15 h, entrée à la fête de Pâques : adulte, 9€ et enfant, 5€.
A Vivonne, organisée par l’Office du tourisme, dimanche à 10 h, au parc du Vounant.

ET AUSSI
• Dédicace de Luc Turlan (littérature jeunesse).
Sam. 10 h à 13 h et 15 h à 18 h, lun. 9 h 30 à 12 h 30 et 14 h 30 16 h 30, à Poitiers Auchan sud.
• Dédicace de Véronique Hermouet (littérature jeunesse).
Lun. 9 h 30 à 12 h 30 et 14 h 30 16 h 30, à Poitiers Auchan sud.
• Théâtre de marionnettes, par la Cie à la belle étoile, théâtre de figurines et de marionnettes. A partir de 4 ans. Sam. dim. lun. 16 h. Le Théâtre de la Grange aux Loups à Chauvigny. Rés. 06.60.66.30.78.
• Ciné-môme. « Fourmiz ». Film d’animation. Public familial. Dim. 16 h, salle de spectacles La Hune à Saint-Benoît. Entrée libre. Billetterie obligatoire sur : http://www.ville-saint-benoit.fr

Fichier_000-5

La série du mercredi (3/3) : le lapin qui se planquait dans le jardin

Je termine ma série sur les livres de Pâques et de chasse aux oeufs avec Adrien, le lapin en chocolat qui se planque dans le jardin, effrayé par ces petits monstres que sont nos enfants, qui aimeraient bien lui mettre la main dessus pour le dévorer. Il commence par croiser Mireille l’Abeille et ça, ça tombe bien, c’est une « copine » de Little Boy. En effet, dans cette série ultra célèbre des Drôles de Petites Bêtes, je trouve que Mireille l’abeille est l’un des premiers numéros à être accessible (dès deux ans). Donc Mireille l’abeille croise ce curieux lapin en chocolat qui se cache parmi les fleurs. C’est un lapin de Pâques qui finalement sympathise avec Benjamin le nain de jardin, qui après lui avoir vidé son panier d’oeufs en chocolat, lui croquerait bien une oreille… Bref, on est dans un univers propre à Antoon Krings, où les éléments du jardin s’animent, où la part de mystère vient se frotter au récit illustré avec beaucoup de poésie. Attention il y a beaucoup de texte, trois ans est un minimum. Mais j’aime l’idée d’un livre de Pâques où l’on inverse les rôles, en se mettant à la place de celui qui va se faire manger. Miam.

Adrien le lapin, Antoon Krings, collection Les drôles de petites bêtes, Giboulées n°23, éditions Gallimard Jeunesse, 6,20 euros. De 3 à 7 ans.

Fichier_000-3

La série du mercredi (2/3) : Quand Trotro fait sonner les cloches

Je poursuis ma série sur les livres qui parlent de Pâques et des chasses aux oeufs avec Trotro et les oeufs de Pâques de Bénédicte Guettier. Je trouve que Trotro ressemble beaucoup à mon Littleboy : toujours joyeux, toujours curieux et jamais avare de blagues et autres bêtises qui n’ont rien de bien méchant. Dans cet épisode de la vie de Trotro, j’aime assez l’idée de faire sonner les cloches de Pâques, pour annoncer qu’il y a de quoi ramasser dans le jardin. Trotro ne trouve rien puis un oeuf lui tombe sur la tête et finalement, il fait la conversation à une poule en chocolat. C’est drôle, c’est frais, c’est coloré et même la forme du livre est sympa. Nous, on a-do-re !

Trotro et les oeufs de Pâques, Bénédicte Guettier, éditions Gallimard Jeunesse, 11 euros. Pour moi, ce livre est accessible dès deux ans.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑