Fichier_001-15

La série du mercredi (3/3) : Monsieur Zigoto

Pour clore cette série du mercredi (3/3) sur les livres qui parlent du cirque aux enfants, j’ai choisi Monsieur Zigoto d’Antonin Louchard. C’est l’histoire d’un monsieur qui à priori, mène la vie de Monsieur tout le monde, prend sa douche, avale au bol de chocolat chaud au petit-déjeuner… Il devient étrange quand il file au bureau en volant, qu’il est plombier le lundi puis pompier le mercredi… En le découvrant de plus près, on s’aperçoit qu’il a le visage grimé comme un clown blanc, et qu’à ses heures, il est aussi magicien. Bref, Monsieur Zigoto fait son numéro et tout le monde l’applaudit. Les textes sont courts, les illustrations épurées mais engageantes. Un livre tendre et farfelu, pour les enfants qui aiment les drôles de zigotos qui évoluent dans des mondes imaginaires !

Monsieur Zigoto, Antonin Louchard, Mila éditions, à partir de 4 ans. Autour de 3 euros d’occasion

Publicités

Fichier_000-52

La série du mercredi (2/3) : Quel cirque !

Je continue cette série du mercredi (2/3) sur les livres qui parlent du cirque aux enfants, avec Quel cirque ! de Bénédicte Guettier. Il s’agit d’un livre de « petit théâtre » qui permet à l’enfant de participer à l’histoire en glissant son visage dans le rond proposé par le livre, pour faire comme Monsieur Loyal et mettre sa tête dans la gueule du lion, ou encore pour être le lapin qui sort du chapeau du magicien. C’est mignon, c’est drôle et coloré, on devient trapéziste, clown, et cavalier. Idéal pour une immersion dans le monde du cirque.

Quel cirque ! Bénédicte Guettier, édition Casterman, 12 euros, autour de deux ans.

Fichier_002-11

La série du mercredi (1/3) : Poupoupidours

Pour cette série du mercredi (1/3), j’ai choisi des livres sur le thème du cirque. C’est une thématique que nous abordons actuellement avec Littleboy pour élargir ses horizons et son vocabulaire. Avec Poupoupidours de Benjamin Chaud, on peut dire que Littleboy s’amuse beaucoup. Un graphisme un peu plus chargé, un petit ours à suivre dans chacun des décors, des aventures incroyables et qui donnent à rêver. On accompagne petit Ours dans son périple au sein des troupes du cirque, avec papa ours qui fait du petit vélo en haut du chapiteau, ou en pleine acrobatie pour atterrir sur le nez de maman qui détient dans une toute petite boîte, un tout petit ours déjà contorsionniste. L’esthétique du livre est superbe, il y a des trous qui donnent envie de passer de l’autre côté. Des images féeriques peuplées d’acrobates, de clowns et d’étoiles en cascade, avec des détails, des fausses pistes et des décors somptueux en trompe-l’oeil et en découpes… amènent jusqu’à la surprise finale ! Le scénario, le graphisme et les textes ont séduit Littleboy, ce qui me donne très envie de vous le recommander.

Poupoupidours, Benjamin Chaud, éditions Hélium, 15,90 euros, à partir de 3 ans.

Fichier_004-2

Le livre du samedi : Croque-Bisous

Le livre du samedi , Croque-Bisous, est une mignonnerie dans toute sa splendeur. Une petite histoire bien réconfortante, d’une petite souris qui réclame des tonnes de bisous à papa et maman avant le dodo. Et une fois prête à s’endormir, elle entend toquer à sa fenêtre ce petit être mi-hibou, mi-ange, qui lui aussi veut des bisous. Avec son bec, il croque les bisous de la petite souris qui vont, lui aussi, le réconforter avant que la nuit ne s’enfonce totalement. Bref, une histoire pleine de tendresse…

Croque-Bisous, Kimiko, école des loisirs, 10 euros, dès la naissance.

Image176

Mes idées de sortie en famille, autour de Poitiers, les 24 et 25 juin

Alors que sort au cinéma « Valérian et la cité des mille planètes », l’adaptation cinématographique réalisée par Luc Besson d’un classique de la bande dessinée de science-fiction (publié chez Dargaud, cf image d’une des couvertures de la BD), la série Valérian conçue par le scénariste Pierre Christin et le dessinateur Jean-Claude Mézières a les honneurs d’une exposition poitevine sur la BD de science-fiction. Des planches originales sont proposées aux visiteurs à compter de ce week-end et jusqu’au 25 septembre. Au total, on trouve 80 planches et dessins originaux, des débuts américains de la BD de science-fiction jusqu’aux auteurs contemporains en passant par des planches signées Edgar P. Jacobs, Forest, Moebius, Philippe Druillet et donc aussi Jean-Claude Mézières. Du 25 juin au 17 septembre à la chapelle Saint-Louis du collège Henri-IV de Poitiers. Du lundi au vendredi de 11 h à 18 h, le samedi de 14 h à 22 h, le dimanche de 14 h à 18 h. Visites commentées tous les lundis à 12 h 30 et tous les jeudis à 17 h.

ET AUSSI

> Journée médiévale à Nouaillé-Maupertuis. Chanteurs, danseurs, conteurs, villageois et échassiers sont invités sous les yeux protecteurs des soldats, archers et cavaliers. Samedi, c’est jour de marché médiéval pour déguster les spécialités, gourmandises et objets d’artisanat. Et dimanche, c’est la fête médiévale, avec 250 bénévoles pour vous entraîner dans un imaginaire peuplé de mystères. Samedi 24 juin : à partir de 19 h jusqu’à 23 h : marché nocturne médiéval. Gratuit pour tous. Dimanche 25 juin : Ouverture de la nouvelle Fête Médiévale à partir de 10 h 30. Tarifs entrée : 8 euros, tarif réduit (groupes, étudiants, scolaires) 6,5 euros. Gratuit jusqu’à 14 ans.

> “ NRJ in the Park ” au Futuroscope. Immanquable pour les amateurs des grands tubes de l’été, qu’on entend déjà sur les radios populaires. Julian Perretta, Tal, AJR, Keen’V, Boostee, Ridsa, Keblack, Jenn Morel… seront sur la grande scène ce samedi soir. Ce concert gratuit et en plein air. L’accès aux festivités se fera à partir de 17 h à l’entrée principale du Futuroscope (dans la limite des places disponibles). Alors mieux vaut ne pas pointer le bout du nez au dernier moment. Concert à partir de 20h.

 

Fichier_001-14

La série du mercredi (3/3) : Le pire anniversaire de ma vie

Pour terminer cette série du mercredi (3/3) sur les livres qui parlent d’anniversaire aux petits, j’ai choisi Le pire anniversaire de ma vie de Benjamin Chaud. Le format du livre tout en longueur permet un angle de vue original sur les scènes. Le dessin est très rythmé, alternant grands volumes et scènettes se lisant comme de la BD sans paroles. L’histoire, c’est celle d’un garçon déguisé en Chaussette (c’est le nom de son lapin) qui adore les fêtes d’anniversaires. Les siennes et celles des autres et aujourd’hui, c’est celle de Julie son amoureuse en secret. Le problème, c’est que ce garçon est maladroit, avec son paquet cadeau dont les scotchs collent aux cheveux de sa douce. Il renverse table et lampe, il se ridiculise devant tous les invités et finit par fuir au jardin, se planquer dans un arbre en attendant que sa colère s’apaise. Et ça dure un moment… jusqu’à ce que sa belle le rejoigne avec un morceau de gâteau à la main. On a là une douce fantaisie pour illustrer les sentiments et émotions des petits lecteurs. C’est mignon, drôle et permet de relativiser ce qu’on vit.

Le pire anniversaire de ma vie, Benjamin Chaud, éditions Hélium, 15 euros, à partir de 3 ans même si je pense qu’il faut attendre un peu plus.

Fichier_000-49

La série du mercredi (2/3) : L’anniversaire de Petit Eléphant

Pour cette série du mercredi (2/3) sur les livres qui parlent d’anniversaire aux petits, j’ai choisi l’anniversaire de Petit Eléphant de Jeanne Ashbé. Petit Eléphant est un personnage malicieux. Il prépare son anniversaire en gonflant plein, plein de ballons, en sortant des tiroirs plein, plein de bougies, et en organisant un goûter pour tous ses doudous parce qu’aujourd’hui, il devient très, très grand ! Sauf que, quand il s’agit d’évoluer dans la maison, il atteint vite ses limites de hauteur pour attraper ses céréales et il n’atteint toujours pas l’étagère avec le beau livre sur les grands éléphants… Qu’importe. Déjà grand ou encore petit, rien n’empêchera notre héros de profiter d’une superbe fête d’anniversaire. Bonus : des idées d’activités pour une fête d’anniversaire sur le thème des Eléphants, et même un lien internet pour d’autres bricolages et décorations, cartes d’invitation…

L’anniversaire de Petit Eléphant, Jeanne Ashbé, édition Pastel, 11,50 euros, dès 3 ans.

Fichier_002-10

La série du mercredi (1/3) : Combien de jours reste-t-il avant mon anniversaire?

Eh oui, cette semaine, mon LittleBoy fête ses trois ans. Alors la série du mercredi (1/3) porte sur les livres qui parlent d’anniversaire aux enfants. Et celui-là est à mon avis, une petite pépite. Combien de jours reste-t-il avant mon anniversaire de Sébastien Braun et Mark Sperring raconte l’histoire d’un petit ours particulièrement attachant, qui très excité de bon matin, réveille papa ours parce qu’aujourd’hui dit-il, c’est son anniversaire ! Sauf qu’il a … trois jours d’avance. Quitte à s’être levé, Papa ours emmène le fiston en balade et en profite pour récupérer bois et brindilles qui lui serviront tard le soir, à fabriquer une surprise. Le lendemain matin, rebelote. Alors ils partent en forêt pour une cueillette des plus jolies choses qu’on puisse y trouver. Et le soir, après avoir briefé son petit sur les deux dodos restants, Papa ours passe en cuisine tandis que son fils dort paisiblement. Mais le lendemain matin, re-rebelote ! Alors ils partent près de la rivière et Papa Ours en profite pour distribuer les invitations. Le jour J, Petit Ours se lève mais alors qu’il veut réveiller Papa Ours… il s’aperçoit qu’il est déjà sorti. Petit Ours suit les ballons qui le guident… jusqu’à sa fête d’anniversaire ! C’est drôle, c’est tendre, c’est mignon tout plein. Et superbement illustré. Bref, un gros coup de coeur.

Combien de jours reste-t-il avant mon anniversaire ? de Sébastien Braun et Mark Sperring, Casterman, 14 euros, à partir de 3 ans.

Fichier_000 (13)

Quatre conseils pour rafraîchir les nuits de nos petits

Certaines nuits d’été sont difficiles à supporter pour les enfants et l’endormissement peut-être compliqué quand le thermomètre de la chambre se met à grimper. Pour apporter un peu de fraîcheur à votre enfant et améliorer ses nuits… voici quatre conseils qui j’espère vous seront utiles.

1. Rafraîchir la pièce avant le coucher

La température de la chambre de bébé devrait idéalement être à 19°C. Elle affiche 25°C ? Normal à cette saison. On observe fréquemment ce réchauffement des pièces de la maison entre mai et août. Pendant les chaleurs estivales, on essaie de rafraîchir la chambre avant l’heure du coucher en ouvrant grand les fenêtres. Quitte à retarder un peu l’heure du dodo, à titre exceptionnel. L’idéal est aussi d’éviter de trop laisser entrer la chaleur dans la journée. Pensez à fermer les volets et les fenêtres dans la matinée dès que la température extérieure commence à monter. Pour les bébés, mieux vaut faire la sieste dans une pièce plus fraîche, dans un landau ou un couffin, pour éviter le pic de chaleur du milieu de journée. Ou pourquoi pas à l’ombre dans le jardin, sous votre surveillance bien sûr.

2. Évitez le ventilateur, préférez le brumisateur.

C’est tentant mais mieux vaut éviter de faire tourner la climatisation ou le ventilateur toute la nuit, même à faible intensité. D’abord parce que c’est bruyant, mais surtout, l’enfant peut prendre froid et s’enrhumer. Donc de toute façon, si on met le ventilateur, on évite de l’orienter directement vers l’enfant. Quand à la clim’, elle est à utiliser avec modération, autour de 20°C…  Mieux vaut utiliser un brumisateur en pulvérisant l’eau à distance, sur son corps et pas sur son visage ou sa tête. Pour faire baisser la température corporelle de l’enfant, vous pouvez aussi légèrement humidifier un gant de toilette – sans le tremper – et le lui passer sur les jambes, les bras et le cou.

3. Un body léger à la place du pyjama.

On a tendance à croire que l’enfant passera une meilleure nuit s’il ne porte qu’une couche, mais il pourrait avoir froid au cours de la nuit. Mieux vaut le faire dormir en lui mettant un body à manches courtes voire sans manches. S’il est plus grand, en culotte et T-shirt léger. Les modèles Petit Bateau sont vraiment top et en coton. Plus globalement d’ailleurs, préférez les vêtements en coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration. A la maison, on a toujours une gigoteuse d’hiver et une gigoteuse d’été, plus légère, en mousseline de coton pour la saison d’été. Je conseille celles d’Aden+Anaïs qui sont fluides et se posent sur le corps de l’enfant comme un voile. Suffisant pour être supporté et éviter le coup de froid de la nuit. Evidemment, si c’est la canicule, on peut carrément retirer la gigoteuse.

4. Le bain frais avant le dodo.

Pour mieux dormir les soirs d’été, on peut baisser la température de l’eau du bain de deux ou trois degrés, soit à 34- 35 degrés, et lui faire prendre avant d’aller dormir. Si le bébé est allaité, on peut lui proposer un peu plus le sein pour qu’il s’hydrate bien. S’il est au biberon, on chauffe un peu moins le lait. Après six mois, on peut l’inciter à boire plus d’eau de façon régulière, même s’il ne le réclame pas de lui-même.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑