Fichier_002-18

La série du mercredi (3/3) : T’choupi mange à la cantine

Pour finir cette série du mercredi (3/3) sur la rentrée des classes, j’ai choisi un personnage familier des petits pour plus d’identification. Dans T’choupi mange à la cantine, LittleBoy a retrouvé ses personnages bien aimés, vivre un épisode de vie qu’il découvrira bientôt. La cloche qui sonne pour annoncer le repas, les mains à laver, la serviette à enfiler, s’asseoir à côté de son copain et découvrir ce qui va être servi dans son assiette. C’est mignon, comme toujours, et rassurant.

T’choupi mange à la cantine, Thierry Courtin, éd Nathan, 5,70 euros, dès 2 ans.

Publicités

Fichier_000-85

La série du mercredi (2/3) : A l’école, il y a des règles

Poursuivons cette série du mercredi sur la rentrée des classes avec A l’école, Il y a des règles de Laurence Salaün, Emmanuelle Cueff et Gilles Rapaport. Un livre un peu étrange au prime abord, qu’on imaginerait un peu barbant puisqu’il égrène au fil des pages des interdits pour l’école. Sauf que le sujet est traité avec beaucoup d’humour parfois dans le message sinon dans les dessins. Même les parents s’en amusent, se rappelant quelques souvenirs de jeunesse. A ma surprise, LittleBoy a vraiment bien apprécié ce livre m’en réclamant la lecture. Le format atypique, tout en hauteur, attise lui aussi la curiosité des petits lecteurs.

A l’école, Il y a des règles de Laurence Salaün, Emmanuelle Cueff et Gilles Rapaport, éd. Seuil Jeunesse, 13,90 euros, dès 3 ans.

Fichier_000-88

Fichier_000-87

La série du mercredi (1/3) : Martin va à l’école

Pour cette série du mercredi (1/3), difficile d’échapper à la rentrée des classes qui se place au rang numéro 1 des préoccupations de tous les parents cette semaine. Dans « Martin va à l’école » de David Melling, on vit justement le premier jour de la rentrée en maternelle pour l’ours Martin. En chemin, il croise le lapin, le canard et les moutons qui prennent la même direction que lui : l’école. Ils vont vivre une première journée toute douce pour rassurer le jeune lecteur. Des câlins de copains aux jeux rigolos autour de l’eau et de la peinture, voilà qui donne le sourire. On y parle surtout d’entraide et de camaraderie, dans un décor de situation qui permet une approche de l’école, tout en douceur… LittleBoy a bien apprécié.

Martin va à l’école, David Melling, éd Larousse, 12,90 euros, à partir de 3 ans

Fichier_003-7La recette du samedi : ma compote prunes-banane

Pour se régaler, il n’est pas toujours nécessaire de se compliquer la vie. Ce dimanche, je propose une compote à ma façon avec une pomme, quatre prunes et une demi-banane. Je mets le tout coupé en morceaux, dans le baby Cook niveau 3 et à la fin de la cuisson, je sépare fruits et jus, je mixe en réintroduisant progressivement le jus pour gagner en onctuosité. J’obtiens trois portions correctes. Miam !

 

Fichier_000-84

Le livre du samedi : Y’a rien !

Pfff… C’est long d’attendre sur les toilettes. Alors voilà un livre sur le sujet, qu’on peut confier aux petits qui ont un peu de mal avec la propreté. Ils s’identifient à la petite mouette qui appelle sa maman, son papa, sa mémé… : « Ohé, y’a rien, ça vient pas ! ». Le livre est très bien fait et contient quelques volets pour découvrir s’il y a quelque chose (ou pas) dans les toilettes. Histoire d’accompagner les petits dans leur autonomie, en désacralisant un peu l’instant hein, et en essayant de mettre un peu de rigolade dans tout ça….

Y’a rien de Benoit Charlat, éd. Casterman, 12,90 euros, dès 2 ans

Fichier_000-83

La série du mercredi (3/3) : Au creux de mon arbre

Pour finir cette série du mercredi (3/3) sur les changements de saison, j’ai choisi l’un des livres préférés de LittleBoy, Au creux de mon arbre de Britta Teckentrup. Un livre découpé qui permet de page en page, de faire apparaître ou disparaître des éléments de la nature, fonction des saisons. En tournant, les pages, on fait la ronde des saisons dans une explosion de couleurs chaudes ou froides. Au creux de son arbre, Hibou se réveille du long sommeil de l’hiver. La neige commence à fondre, les fleurs sortent de terre, puis les abeilles et les papillons virevoltent, les pommes rougissent, puis les feuilles tombent, le vent froid souffle à nouveau et chasse les animaux vers leurs refuges. Hibou rentre au creux de l’arbre en attendant le retour du printemps. Poétique et joliment illustré.

Au creux de mon arbre, Britta Teckentrup, éditions Hatier Jeunesse, 13,80 euros, dès deux ans.

Fichier_000-82

La série du mercredi (2/3) : Une feuille verte

Pour cette série du mercredi (2/3), sur le thème des changements de saison, j’ai choisi Une feuille verte d’Anne Cortey et Candice Hayat. C’est l’histoire d’un arbre dont toutes les feuilles tombent à l’automne, sauf une. Une feuille qui reste verte, accrochée, et qui est bien déterminée à voir passer toutes les saisons qui auraient normalement dû lui échapper. Elle est trempée par la pluie d’automne, bousculée par le vent d’hiver, glacée par la neige du début d’année, réchauffée par le printemps qui revient pour la sauver. Et voilà qu’elle voit éclore autour d’elles toutes les nouvelles feuilles de l’arbre à qui elle raconte son histoire; Tant et si bien que plus aucune feuille n’acceptera de tomber quand l’automne reviendra… LittleBoy adore cette histoire de végétal qui fait de la résistance. En réalité d’ailleurs, il s’agit d’une métaphore qui souligne que certains combats se gagnent sur la durée et tous ensemble. Ici, c’est le combat pour la liberté. Ce livre a reçu le soutien d’Amnesty International.

Une feuille verte, d’Anne Cortey et Candice Hayat, Ed. Sarbacane, 14,90 euros, à partir de 3 ans.

Fichier_000-81

La série du mercredi (1/3) : Ouf !

Avec cette série du mercredi (1/3), je voulais évoquer l’impact des changements de saison sur la nature et plus généralement, notre environnement. Dans Ouf! de Ghislaine Roman et Tom Schamp, l’histoire commence avec la chute d’un gland d’un immense chêne, qui roule, qui dégringole, mais ouf ! un caillou stoppe sa course. Un écureuil l’emporte, le cache et ouf!, l’oublie dans sa cachette. Le gland commence à germer dans le noir… Ouf! il échappe à l’escargot qui ne le voit pas en passant puis il bénéficie d’un orage pour boire un peu de l’eau qui lui manque sous le soleil d’été. Ouf ! il résiste à la tempête, au froid et à la neige. Ouf! encore, il échappe aux bucherons et est épargné par les engins de chantier. Autour de lui se construit une maison où, ouf!, les enfants vont l’adopter et faire leur cabane sur l’une de ses hautes branches, pour bien des saisons encore… L’histoire est très mignonne et les illustrations superbes. Le volume du livre, tout en hauteur, permet à l’arbre de pousser sous nos yeux, en toute liberté !

Ouf! de Ghislaine Roman et Tom Schamp, éditions Milan, 13,90 euros, à partir de 3 ans.

 

Fichier_001 (4)

La recette du dimanche : les financiers

Passage en cuisine… Mon LittleBoy adore préparer les gâteaux, vider et remplir les saladiers est son petit plaisir. Et une fois que tout est prêt et qu’on met au four, c’est de goûter la préparation à cru, en léchant la cuillère et en raclant le saladier… C’est donc ce qui s’est passé pour cette préparation de financiers.

Les ingrédients : 125 g de farine, 200 g de sucre, 125 g Amandes en poudre, 1 cuil. à café de vanille en poudre, 5 blancs d’œufs, 150 g de beurre fondu, 1/2 cuil. à café d’arôme d’amande amère (facultatif).

On commence en préchauffant le four Th. 6. Si on fait la recette avec un enfant, on lui fait mélanger la farine, le sucre, les amandes en poudre et la vanille. L’adulte bat les blancs en neige ferme et les incorpore délicatement. On ajoute le beurre fondu, et éventuellement (mais on peut s’en passer) l’arôme amande amère. On verse dans des petits moules à financiers ou à tartelettes, beurrés et farinés. Et on cuit 30 minutes. Laissez refroidir 5 minutes avant de démouler et de se servir. Chez nous, on aime les servir avec une compote mangue-framboise faite maison.

Fichier_000 (29)

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑