N’est pas singe qui veut !

Je recommande vivement N’est pas singe qui veut !, traduction d’une histoire colombienne qui parle de différence et d’amitié. On y cause d’un caïman gourmand qui règne en maître sur le grand fleuve Cauca et qui croquerait bien un singe de la bande de la vieille Maca. Mais les singes sont méfiants et le surveillent. Ils restent entre eux et refusent même de jouer avec un ours à lunettes qui vient en ami... jusqu’au jour où le crocodile fait appel à une sorcière pour se transformer en singe jusqu’à l’aube et pouvoir ainsi en croquer un... Mais c’était sans compter sur l’ours qui va prendre leur défense et les débarrasser de ce danger ambulant. « Tu es très différent » lui dit Maca, mais nous pourrions devenir bons amis ». Comme quoi...
N’est pas singe qui veut, marc Cantin, isabel, Olivier Latyk, les histoires de Pere Castor, Flammarion jeunesse, 5,25€, des 5 ans.

Mon premier bloc de jeux Les petits voyageurs

Avec mon premier bloc de jeux Les petits voyageurs de @livres_usborne on s’amuse gentiment autour de jeux simples avec des mots, des nombres et des images. On travaille sans s’en rendre compte le graphisme, la numération, la précision dans la tenue du crayon, l’observation… points à relier, jeux des différences etc… bref, on s’amuse en travaillant un petit peu sur le thème des vacances. L’air de rien, comme ça en passant, à l’heure de goûter ou en attendant le repas. Il y a même les réponses à la fin pour une pratique en autonomie.

On aime la diversité des propositions et la simplicité des fiches de jeux proposées qui peuvent être réalisées séparément ou successivement comme dans un livre… chez nous, on le sort sur les temps d’attente avant les repas pour s’occuper intelligemment en patientant.

Mon premier bloc de jeux Les petits voyageurs, Ed Usborne, 50 feuillets détachables, 8,95€, des 5 ans.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑