Papa, regarde mon tableau !

Ce livre est un petit bijou avec bien plus de choses à observer qu’à lire… Mais vraiment, que c’est beau ! On assiste ici à une tranche de vie entre un père et son fils, dans le superbe décor de Giverny, temple de l’oeuvre de Claude Monet.

Le petit garçon a peint toute la journée dans le jardin et se régale d’avance d’aller montrer son travail à son père, Claude Monet. Les yeux de l’amour rendent ce tableau extraordinaire, le papa s’apprêtant à l’accrocher avec les siens, sur les murs de la maison. Mais l’auteure aura préféré les yeux de l’humour, en permettant à cet enfant de mettre son tableau à une place bien plus particulière, pour être toujours vu par son papa. Dans la chambre des adultes !

On aime la beauté des illustrations, l’oeuvre de Monet qui peuple les pages du livre, les pages découpées qui racontent une histoire en nous emmenant derrière une porte, une fenêtre et même au-delà des lavandes, dans le jardin. C’est terriblement poétique. On se sent invité dans la demeure et l’atelier de Claude Monet. On ouvre grand les yeux pour admirer. Les mots n’ont finalement plus beaucoup d’importance.

Papa, regarde mon tableau! Anaïs Brunet, éd. Saltimbanque, à partir de 6 ans, 17,50€

Pierre et Bob chiens détectives. L’enquête de l’oeuf perdu

Pâques approche à grand pas. Parmi les nouveautés de la saison, je me suis arrêtée sur Pierre et Bob, chiens détectives et leur enquête de l’oeuf perdu. Dans cette histoire, les deux compères viennent de déterrer un oeuf plutôt mystérieux. A qui peut-il bien appartenir ? C’est le bon moment pour enquêter sur les traces de la maman (ou du papa) de ce curieux oeuf. On commence par une évidence : la poule ! Oui mais voilà, elle ne le reconnaît pas et tous ses oeufs sont bien dans le poulailler. On passe ensuite chez les reptiles (parce qu’il n’y a pas que les volatiles qui pondent des oeufs), chez la tortue, l’ornithorynque ou encore le crocodile.

Ce qu’on aime dans ce livre, c’est la lecture amusante avec l’enquête qui nous tient en haleine pour savoir qui a bien pu pondre cet oeuf. Mais en bonus, on apprend que des animaux très différents peuvent avoir leurs bébés de cette manière. On découvre que les oeufs de l’émeu sont verts, que le python les garde bien au chaud en s’enroulant autour, ou encore que certains requins en pondent, mais dans un format bien différent de celui trouvé par Pierre et Bob.

Finalement, voilà l’oeuf qui se met à bouger… et qui en sort ? Un dinosaure ! Reste à lui trouver une maman qui saura s’en occuper…

Pierre et Bob chiens détectives. L'enquête de l'oeuf perdu, Katerina Gorelik, éd. Saltimbanque, 12,90€.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑