IMG-6924

Les Gets : une station kids friendly

Partir à la montagne, pour les vacances d’hiver, avec un enfant de quatre ans, c’est se poser deux questions :

  • Ski pour tout le monde ?
  • Et en dehors du ski, on fait quoi ?

Voilà déjà de quoi établir quelques critères. Pour les autres, ils sont forcément subjectifs et liés à la conception de ce à quoi doivent ressembler des vacances d’hiver.

Nous sommes branchés ski, mais pas intensif. Nous sommes montagne, famille, vivre ensemble. Partant de ce constat, je vous raconte notre expérience qui j’espère, vous intéressera.

Le ski pour commencer

Evidemment avec un petit, si l’on n’est pas soi-même champion de glisse, mieux vaut s’adresser à des professionnels.

IMG-6892.JPG

Aux Gets, l’Ecole de ski français est basée au coeur de la station et propose aux petits un forfait Piou Piou (6 matinées pour 163 euros) qui permet à l’enfant d’évoluer dans un village pour apprendre les rudiments du ski avec un matériel adapté (fil neige, tapis, obstacles…) On a aimé l’idée de cet espace protégé, qui met les enfants à l’abri des skieurs débutants, qui dévalent les pistes sans toujours trop maîtriser leur descente.

Dès le mercredi, les enfants montent en télécabine jusqu’à l’espace débutant des Chavannes (avec tapis roulants pour remonter la piste…) pour une immersion dans l’univers montagnard. Grosse fierté pour les plus jeunes.

IMG_7115

En fin de semaine, le groupe effectue une descente « comme les grands » sur la piste de retour au village. Mon Littleboy a eu droit à sa médaille, un Garoloup, qui signifie qu’il est autonome dans le jardin mais pas sur les pistes ! Il s’agit de récompenser l’autonomie de l’enfant pour chausser et déchausser ses skis, utiliser les petites remontées mécaniques, franchir des obstacles, contrôler sa vitesse à l’aide du chasse-neige…

Mon conseil : réservez votre stage piou piou avant de partir. Nous avons eu la chance de bénéficier d’un désistement, sinon, tout était complet, avant même qu’on arrive sur place. Sacrées vacances scolaires…

Mon conseil bis : vous aurez besoin d’un masque pour votre petit, plus facile à adapter sur un casque pour protéger ses yeux. Car les branches des lunettes se coincent entre le casque et le crâne et votre enfant appréciera moyennement… En clair, les lunettes, c’est pour la balade. On trouve des casques autour de 30 euros.

La luge pour continuer

IMG-6915

Les stations s’y mettent. On trouve désormais sur les plans des pistes de ski, un repérage des pistes de luge. Pour les Gets, on en dénombre cinq. Nous en avons testé deux sur le front de neige et deux en hauteur, accessibles pour les piétons via les télécabines. Ces pistes sont sécurisées par des filets, ce qui évitent l’intrusion intempestive de skieurs ! Plutôt bien vu. En bas de piste, des gros coussins de mousse stoppent les intrépides.

IMG-7119

On a aimé aussi utiliser les pistes de randonnées à pied, pour traîner le marmot dans sa luge, et s’offrir de belles balades dans la montagne enneigée. Des pistes sont proposées dans la montagne (de 30 minutes à deux heures de marche possibles), et l’une d’entre elles descend au village. Elle est assez longue (1h30 à 2h) mais permet une jolie descente avec vue, arrêt à la piste de luge, au chalet d’altitude…

ski3

On ne le dira jamais assez mais la montagne l’hiver, c’est aussi très chouette en marchant. Les parcours au coeur de la nature permettent en plus d’observer de près la faune et la flore. Le top.

IMG-6959

Mon conseil : au regard du prix des luges, rien ne sert de les louer, mieux vaut en acheter une (si vous n’êtes pas venus en train bien sûr). On en trouve sur place entre 15 et 20€. Sans doute moins cher si vous passez chez Décathlon avant de partir…

Mon conseil bis : garder le casque du ski pour les descentes de piste de luge. Les enfants (parfois les adultes) ne maîtrisent pas toujours très bien leurs engins.

Choisir la bonne station

Le ski et la luge, c’est bien, mais ça n’occupe pas un enfant toute la semaine. Aussi, mieux vaut bien choisir sa station. Personnellement, j’ai regardé de près les atouts de celle-ci, qui m’avait été recommandée. Aux Gets, j’ai aimé :

  • être en coeur de station
  • avoir tous les commerces à proximité
  • une offre de loisirs complémentaire au ski

Sur place, je me suis rendue compte qu’on pouvait se loger un peu moins au centre et bénéficier des navettes de bus pour le rejoindre, même avec les skis à la main.

Mais bon, je préfère le centre. Là encore, plus on réserve tôt et plus on a de choix !

Capture

Pour les commerces rien à dire, il y a tout. Une supérette pour le quotidien, une boucherie pour les spécialités de viande, des boutiques de charcuteries, fromages et vins à pagaille (je vous recommande le refuge de Marie-Louise pour la qualité des produits), des tonnes de loueurs de ski, des laveries (au cas où), des boulangeries (mais rien de très bon), un chocolatier au top (Douceurs et chocolats), un marché de produits traditionnels le jeudi matin, une pharmacie, une Poste… Aucun souci de ce côté là.

Pour l’offre de loisirs, je trouve qu’un effort est réellement fait pour les familles avec enfants en bas âge, en dehors du traditionnel cinéma.

 

IMG-7021

Bankids ou l’aire de jeux sur neige. Voilà une super idée d’aire de jeux spécialement conçue pour les espaces enneigés. On passe dans un tunnel, on grimpe les marches, glisse sur le toboggan, escalade des obstacles pour finir dans un igloo. Vraiment sympa et avec vue sur le front de neige, on ne s’en lasse pas ! Idéal après une séance de ski piou piou pour se détendre un peu, ou en fin d’après-midi avant de rentrer au chaud.

IMG-7041

Une patinoire au coeur du village.  Bon je sais, la patinoire en plein air, ça n’est pas très écolo… mais ça a de la gueule sous le soleil de février. Chez nous, le tour fut rapide car mon LittleBoy n’a pas trop aimé ça (moi non plus). Pas évident de jouer les équilibristes sur la glace ! Mais au regard de la fréquentation des lieux, nous ne sommes pas un bon exemple.

IMG-7096

Un manège de chevaux de bois. Ce monument de l’Art Forain de 1871, le plus ancien modèle français connu, est une pièce emblématique de la collection du Musée de la Musique Mécanique des Gets et a trouvé place au coeur du village. Les petits grimpent sur des animaux sculptés main, admirent les toiles signées P.M. Coppier (peintre-forain d’Annecy) et virevoltent au son de son orgue Limonaire. Le plaisir des yeux pour les grands, l’amusement de fin de journée pour les petits.

IMG-7082

Aux Gets, il y a aussi la possibilité de faire du chien de traîneau (à réserver avant de partir là encore), les animations habituelles comme les retraites au flambeau, à ski et à pied dans le village…

Bref, Les Gets, c’est vraiment une station kids-friendly pour l’hiver. A part peut être dans les restaurants où l’assise et l’assiette ne sont pas toujours adaptées. Ca viendra !

Publicités

IMG-7070

Le tapis circuit de voiture

Ma petite trouvaille de la semaine, chez @hm pour mon LittleBoy est un super tapis en coton, illustré d’un circuit pour ses petites voitures, et décoré aux couleurs de sa chambre. L’intérêt réside dans la double fonction de ce tapis qui évite d’avoir froid aux pieds quand on descend du lit, et qui se transforme sans rien bouger dans la pièce, en un tapis de jeu. Malin !

Tapis circuit chez H&M, 90×130, 29,90 euros.

60D1A2BD-2D4B-45E8-A774-B7374A0F8FD7

Fichier_000 (13)

Quatre conseils pour rafraîchir les nuits de nos petits

Certaines nuits d’été sont difficiles à supporter pour les enfants et l’endormissement peut-être compliqué quand le thermomètre de la chambre se met à grimper. Pour apporter un peu de fraîcheur à votre enfant et améliorer ses nuits… voici quatre conseils qui j’espère vous seront utiles.

1. Rafraîchir la pièce avant le coucher

La température de la chambre de bébé devrait idéalement être à 19°C. Elle affiche 25°C ? Normal à cette saison. On observe fréquemment ce réchauffement des pièces de la maison entre mai et août. Pendant les chaleurs estivales, on essaie de rafraîchir la chambre avant l’heure du coucher en ouvrant grand les fenêtres. Quitte à retarder un peu l’heure du dodo, à titre exceptionnel. L’idéal est aussi d’éviter de trop laisser entrer la chaleur dans la journée. Pensez à fermer les volets et les fenêtres dans la matinée dès que la température extérieure commence à monter. Pour les bébés, mieux vaut faire la sieste dans une pièce plus fraîche, dans un landau ou un couffin, pour éviter le pic de chaleur du milieu de journée. Ou pourquoi pas à l’ombre dans le jardin, sous votre surveillance bien sûr.

2. Évitez le ventilateur, préférez le brumisateur.

C’est tentant mais mieux vaut éviter de faire tourner la climatisation ou le ventilateur toute la nuit, même à faible intensité. D’abord parce que c’est bruyant, mais surtout, l’enfant peut prendre froid et s’enrhumer. Donc de toute façon, si on met le ventilateur, on évite de l’orienter directement vers l’enfant. Quand à la clim’, elle est à utiliser avec modération, autour de 20°C…  Mieux vaut utiliser un brumisateur en pulvérisant l’eau à distance, sur son corps et pas sur son visage ou sa tête. Pour faire baisser la température corporelle de l’enfant, vous pouvez aussi légèrement humidifier un gant de toilette – sans le tremper – et le lui passer sur les jambes, les bras et le cou.

3. Un body léger à la place du pyjama.

On a tendance à croire que l’enfant passera une meilleure nuit s’il ne porte qu’une couche, mais il pourrait avoir froid au cours de la nuit. Mieux vaut le faire dormir en lui mettant un body à manches courtes voire sans manches. S’il est plus grand, en culotte et T-shirt léger. Les modèles Petit Bateau sont vraiment top et en coton. Plus globalement d’ailleurs, préférez les vêtements en coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration. A la maison, on a toujours une gigoteuse d’hiver et une gigoteuse d’été, plus légère, en mousseline de coton pour la saison d’été. Je conseille celles d’Aden+Anaïs qui sont fluides et se posent sur le corps de l’enfant comme un voile. Suffisant pour être supporté et éviter le coup de froid de la nuit. Evidemment, si c’est la canicule, on peut carrément retirer la gigoteuse.

4. Le bain frais avant le dodo.

Pour mieux dormir les soirs d’été, on peut baisser la température de l’eau du bain de deux ou trois degrés, soit à 34- 35 degrés, et lui faire prendre avant d’aller dormir. Si le bébé est allaité, on peut lui proposer un peu plus le sein pour qu’il s’hydrate bien. S’il est au biberon, on chauffe un peu moins le lait. Après six mois, on peut l’inciter à boire plus d’eau de façon régulière, même s’il ne le réclame pas de lui-même.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑