Cahier d’activités La Planète Terre

Pour faire suite au post sur le livre La Terre est mon amie, nous avons complété la lecture des témoignages d’enfants qui agissent pour sauver la planète avec ce cahier d’activités @usborne_books La Planète Terre qui permet de suivre des animaux à travers l’Afrique de l’est, de trouver un chemin dans une grotte de cristaux géants au Mexique ou encore, d’identifier les coraux de la Grande Barrière de corail.
Des points à relier, des labyrinthes, des quizz, des cherche et trouve… On a tout un tas de petits jeux sympas pour mieux appréhender la planète terre : les animaux, la géologie, les climats…

Car après tout, on ne protège bien que ce qu’on connait bien !


Cahier d'activités La Planète Terre, ed Usborne, 10€, dès 7 ans.

Une histoire de sirènes illustrées


Bientôt les vacances, parlons océan et mythologies sous-marines… je commence avec le livre des histoires de sirènes illustrées chez @livres_usborne qui propose neuf contes avec sirènes et tritons, à travers le monde. On y trouve Mélusine pour l’époque médiévale en Europe ou encore l’aventure de Mama d’Leau du côté de Trinité et Tobago. Assez peu de légendes trop connues, ce qui permet la découverte !

On apprécie de trouver de nouvelles légendes et voyager en lisant l’histoire du soir.


On aime retrouver tout ce qui fait le mystère des sirènes : la voix envoûtante, le peuple qui vit sous la mer, des histoires racontées par des marins, la tentation de vivre hors de l’eau et ses conséquences… tous les ingrédients d’histoires magiques et qui stimulent l’imaginaire de nos petits.
Je complète ce livre avec un cahier de 200 décalcomanies sur le thème « sous la mer ». Ce cahier de jeu permet de passer de l’océan arctique glacial aux chauds récifs coralliens, en complétant les décors de toutes sortes de poissons.
Une histoire de sirènes illustrées, Margarita kuhktina, Ed Usborne 7-10 ans, 14,50€.
Sous la mer, 200 décalcomanies, Ed Usborne, 5,95€

Le livre extraordinaire des animaux disparus

Animaux en voie de disparition… malheureusement pour les jeunes générations, l’expression prend tous son sens. Réduction des espaces d’habitat à cause de la déforestation, introduction sur un territoire d’une espèce qui était absente à l’état naturel et qui chasse celles qui y vivent ou s’approprie leur nourriture, mort prématurée à cause de la pollution, pêche excessive… Au fil du temps, de nombreuses espèces se sont éteintes. Au cours du dernier millénaire, l’activité humaine a précipité la disparition de certaines d’entre elles.
Ici, nous sommes fans de cette série de livres grand format et le thème des animaux disparus est une valeur sûre : le tigre de Java qu’on ne peut plus voir en Indonésie depuis 2003, la tortue de l’île Pinta invisible depuis 2012 aux Galapagos, le dodo de l’île Maurice qui a été choisi pour la couverture et qui de longue date reste un symbole de ces animaux qu’on ne verra plus jamais.

Les illustrations sont extraordinairement réalistes, les informations riches d’enseignement et bien sélectionnées. On aime la fiche d’information sur chaque animal étudié, et notamment la comparaison en taille avec un être humain, qui aide à mieux percevoir la dimension de l’animal.

A chaque nouvelle parution, le succès est au rendez-vous pour mon Littleboy. A recommander, les yeux fermés !

Le livre extraordinaire des animaux disparus, illustré par Val walerczuk, little urban, 23€, des 6 ans.

Le livre des temps

Voilà un livre que je trouve plutôt original, complet et particulièrement bien traité, sur la notion de temps si abstraite pour nos petits. D’autant que nous courrons tous après le temps… Les matins d’école pour être à l’heure après avoir avalé un petit-déjeuner, le soir pour enfiler son pyjama et aller se coucher pas trop tard…

Ici, on nous propose un livre en pop up pour explorer le temps sur les horloges, les ordinateurs, mais aussi quand la terre tourne, dans nos corps et dans nos têtes.

On nous parle du temps de l’histoire qui n’est pas le même que celui de nos rêves… On peut faire battre le temps d’un battement de coeur, mesurer le temps d’une vie avec une roue qui nous mène de la petite enfance à la vieillesse. Pour mieux comprendre cette dernière notion, on nous propose de mesurer l’évolution de l’oeuf jusqu’à la vieille poule d’une douzaine d’années… à celle du corail qui peut vivre au fond de l’océan jusqu’à … 2000 ans ! Forcément impressionnant.

C’est aussi l’occasion d’aborder le temps des générations et l’arbre qui raconte l’histoire de nos ancêtres ou encore, le temps de l’histoire avec une frise qui se déplie bien au-delà des pages du livre, pour remonter aux origines de l’univers.

On découvre encore la première des horloges : la Terre. Pourquoi y a-t-il des jours et des nuits ? D’où viennent les heures et peut-on mesurer le temps ? On découvre que les mouvements de la Terre, autour du soleil et sur elle-même, fixent des rythmes réguliers à nos vies. Les plus curieux pousseront jusqu’à découvrir le cadran solaire, la clepsydre et l’horloge mécanique. Ou compareront le calendrier solaire, lunaire et d’autres ayant existé…

On pourra aussi discuter du temps des églises qui a longtemps rythmé la vie des habitants, du temps des gares qui ont toutes l’obligation de donner la même heure, ou du temps universel utilisé aujourd’hui par la plupart des pays. A noter la superbe réalisation pop up pour cette double page.

On poursuit rapidement sur le temps des émotions, qui n’est jamais le même selon qu’on s’ennuie, qu’on joue, où qu’on est triste. J’y ai d’ailleurs appris que ce qui semble le plus long à l’être humain est justement… la tristesse. Quant au temps des rêve, il n’a souvent pas grand chose à voir avec la réalité.

Enfin, on termine par un voyage dans le temps et dans l’espace pour voir si le temps s’écoule de la même manière dans tout l’univers…

Bref, lire ce livre à fond ou le feuilleter en famille, voilà quelque soit votre choix, une sacrée bonne manière d’occuper son temps !

Le livre des temps, Guillaume Duprat et Olivier Charbonnel, éd. Saltimbanque, 24€, dès 7 ans.

En attendant Noël

En attendant Noël… on fait des petites activités toute simples sur le thème. On découpe et on colle des décorations, on fabrique des cartes de fin d’année… 24 activités comme le nombre de jours du calendrier de l’avent, sont proposées. Elles ne nécessitent pas beaucoup de matériel ni de préparation. Plutôt sympa quand on travaille et qu’on n’a pas trop de temps à consacrer à l’organisation des activités. Il y a même un modèle de lettre au Père Noël… Pour l’occasion, on a ressorti le Livre Noël avec autocollants de l’an passé, que nous n’avions pas terminé (800 autocollants ! 🙈). Un sapin à décorer, un traîneau à remplir de cadeaux… Les petites activités du soir sont trouvées !
En attendant Noël, Ed Usborne, 7,95€
Noël avec autocollants, Ed Usborne, 6,50€

100 super jets à plier et à faire voler

L’activité favorite de mon Littleboy en ce moment : faire voler des avions, à toute vitesse de préférence…

Je lui ai trouvé ce livre @livres_usborne de 100 super-jets à fabriquer et à faire voler, et il est ravi. On y trouve des feuilles détachables avec des modèles d’avions à plier (le mode d’emploi est fourni) pour réaliser des avions de l’espace, des avions furtifs ou encore des avions à reaction pour franchir le mur du son…

100 super jets à plier et à faire voler, Ed. Usborne, 9,95€.

Le mini-monde enneigé… des chiffres et des lettres

Un mini-monde de la forêt enneigée qui cache un secret… un jeu de chasse aux lettres de l’alphabet ! Un fond de neige artificielle cache des lettres en carton empruntées à un jeu de société.

Pour le décor, on a pris quelques sapins décoratifs qu’on trouve facilement dans le commerce à la période de Noël (ou sur Amazon toute l’année…), ainsi que des animaux Playmobil qui nous ont permis de réaliser un joli décor de forêt d’hiver…

Le jeu consiste à chercher les lettres cachées dans la neige et à reconstituer l’alphabet dans le bon ordre… une fois le défi relevé, on replace les animaux pour jouer à s’inventer des histoires…

Un fond de neige artificielle cache des lettres en carton empruntées à un jeu de société.
L’enfant écarte les animaux le temps de chercher les lettres cachées sous la neige, et de reconstituer l’alphabet.
Quand l’alphabet est complet, et rangé dans l’ordre, le défi est remporté

LittleBoy a beaucoup aimé alors on a décliné l’activité mini-monde avec une chasse… aux chiffres. J’ai sorti une planche à compter jusqu’à 100 du placard (achetée pendant le confinement de mars 2019) et caché les chiffres dans la neige artificielle de notre mini-monde de la forêt enneigée…

Il ne restait qu’à tous les retrouver et classer !

Une fois les chiffres sortis de la neige, l’enfant les positionne sur la plaque, avec ou sans modèle selon la difficulté recherchée.

Quand le temps est pourri dehors, il faut bien s’occuper dedans… quoi de mieux qu’une chasse au trésor ?

On a trouvé la nôtre sur le blog de Maîtresse D Zecolles et on s’est bien amusé… il fallait reconstituer le code qui ouvre le coffre, à l’aide d’énigmes sympas : un labyrinthe, un coloriage magique, un jeu des syllabes… On a aimé aussi le jeux des dessins jumeaux à rassembler et le puzzle à découper et reconstituer pour compter les enfants. L’intérêt pour l’enfant est de travailler la précision, la concentration, les bribes de l’écriture et de la lecture.

Une fois le code au complet, on file sur internet pour ouvrir la malle au trésor pleine de coloriages de pirates. Mon Littleboy n’aime pas colorier mais pas de panique, on a aussi trouvé deux ateliers : fabriquer une longue vue et un chapeau de pirate. Et ça, c’était sympa et facile à faire. Bref, c’était chouette !
🏴‍☠️ Il y a une version MS-GS et une version CP avec plus d’épreuves autour des mots. Je dirai qu’on a passé un petit bout de matinée à faire la chasse au trésor. Pour les ateliers, il y a un temps de peinture (et donc de séchage) mais la réalisation du chapeau comme de la longue vue est facile et rapide.

Vous pouvez retrouver ma story permanente Jeux d’énigmes sur mon compte instagram

Exemple d’une épreuve autour du nombre de syllabes par mot en rapport avec les pirates bien sûr.

A la recherche de la carotte bleue -La mythologie

Voilà un cherche et trouve de taille ! Parce qu’il s’agit d’un livre géant mais aussi, parce que trouver la carotte bleue dans chacune des fresques mythologiques demande une vraie concentration.
Zeus propose à une vingtaine de lapins prisonniers de relever des épreuves et résoudre des énigmes. Et s’ils trouvent la carotte bleue, il leur rendra la liberté…
Cachée ou oubliée quelque part, la carotte bleue n’est jamais bien loin… mais il faut vraiment la chercher dans ces grandes illustrations qui fourmillent de détails !
Les douze travaux d’Hercule, l’odyssée d’Ulysse, le cheval de Troyes… les lapins mènent l’enquête aux côtés des héros de la mythologie, et nous aussi de fait. Un moment sympa à partager.


A la recherche de la carotte bleue -La mythologie, Sébastien Telleschi , littleurban, dès six ans, 19,50€.

Mon premier livre, les aliments et Que se passe-t-il quand je mange ?

Petit atelier sur les aliments et ce qu’ils deviennent quand on les mange… nous avons d’abord utilisé le livre Les aliments @livres_usborne avec 120 autocollants à utiliser au fil des pages. Pour ce matin, nous nous sommes concentrés sur les fruits et légumes ainsi que les produits laitiers. On a regardé comment poussent les légumes, comment les reconnaître… le jeu des ombres auquel il faut faire correspondre les légumes en autocollant était bien instructif. On en a profité pour faire de la lecture 😉Pour les fruits, nous avons regardé où ils poussent et ce qu’on peut en faire, comme des confitures… quant aux produits laitiers, on a fait un quizz sur les fromages du monde et observé comment le lait est mis en bouteille avant d’arriver au supermarché… il reste la viande, les poissons, le pain, les pâtes, le riz… de quoi faire encore des découvertes ou réviser quelques acquis.

Le livre découverte sur les aliments avec ses nombreux autocollants.


Nous avons enchaîné avec le livre aux nombreux rabats et volets intitulé Que se passe-t-il quand je mange ? (Ed Usborne aussi). Plus de 80 fenêtres à ouvrir pour comprendre par où passent les aliments et comment ils se transforment, les bénéfices qu’on en tire, les abus a éviter… la page sur le sucre raffiné et les équivalences alimentaires a beaucoup intéressé Littleboy. On se familiarise aussi avec un vocabulaire plus poussé autour des protéines, lipides, glucides… et on finit sur une pyramide alimentaire bien instructive ! Bref on s’amuse en apprenant des tas de choses 😉. Ces deux supports sont très riches en informations, ici nous avons choisi d’en découper la lecture en plusieurs fois.

Mon premier livre, les aliments, Ed. Usborne, 8,70€, dès 6 ans.
Que se passe-t-il quand je mange ? Les p’tits curieux Usborne, 9,95€, dès 6 ans.
Le livre Que se passe-t-il quand je mange ? avec ses nombreux rabats.

Un site Web propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑