IMG_2862

La série du mercredi (2/2) : Colos cirque

Pour compléter cette découverte du cirque, j’ai proposé à mon LittleBoy ce livre de 23 coloriages sur ce thème, « Colos cirque ». Il présente des dessins détaillés, avec des parties déjà colorées ce qui donne du courage, et l’application par le dessin de ce qu’il a découvert dans le livre Questions ? Réponses ! Le cirque. De la danseuse sur un fil aux trapézistes en passant par le dompteur d’animaux, on retrouve les éléments propres à cet univers et l’enfant peut replacer le vocabulaire nouvellement acquis. Malin.

Colos cirque, Les ateliers du calme, illustrations Maude Guesné, éd. Deux Coqs d’or, 4 euros, dès 4 ans.

Publicités

IMG_2809

L’école fait sa rentrée

La rentrée en moyenne section approche pour mon LittleBoy et pour le mettre en condition, j’ai choisi ce livre, L’école fait sa rentrée, qui raconte ce que ressent l’école. En clair, on passe de l’autre côté des murs pour vivre les appréhensions de de la bâtisse, à l’approche des heures de classe, de la foule des bambins qui va débarquer, des enfants qui ont très envie de venir et de ceux qui ne l’aiment pas, l’école. On apprend à se connaître et à s’apprivoiser, on apprend à grandir ensemble. Et à revenir le lendemain. C’est drôle et sensible à la fois. Et original.

L’école fait sa rentrée, Adam Rex et Christian Robinson, Little Urban, 14,50 euros. Dès 4 ans.

Montess

Les histoires à raconter Montessori

Mon Littleboy ayant un peu de mal à se repérer dans le temps, j’ai acheté ce coffret des Histoires à raconter Montessori chez Eyrolles, qui permettent de resituer des actions dans l’ordre où elles se produisent. Histoire de l’aider à mieux comprendre les notions de temps et à organiser sa pensée.

Ce coffret comprend 15 histoires à mettre dans l’ordre, réparties en 3 séries d’images adaptées à l’âge des enfants : 5 histoires de 3 images pour démarrer et comprendre la logique du jeu. On enchaîne ensuite avec 5 histoires de 6 images pour compliquer un peu le job (Nous on a un affection pour la préparation de la tarte aux pommes). Et enfin, 5 histoires de 9 images qui répondent à la question : d’ou ça vient?

Pour les grands, un livret présente Maria Montessori et la place du langage dans sa pédagogie avec des activités à réaliser à la maison. Je trouve que l’approche interactive est plus dynamique qu’un livre sur le sujet. Et les histoires racontent des moments de la vie quotidienne (du bébé aux grands parents, les étapes de la journée…) qui parlent bien aux enfants.

Les Histoires à raconter Montessori, Marie Ollier et Charlotte Poussin, éd. Eyrolles, 19,90 euros.

IMG_9138

La série du mercredi (2/2) : DinoLune

Pour finir cette série du mercredi (2/2) qui parle des dinosaures, j’ai choisi ce livre plein de poésie, DinoLune de Morgane de Cadier et Etienne Gerin. « Si les dinosaures étaient nés sur la lune, ils auraient pu vivre tous ensemble… » Partant de ce postulat un peu loufoque, les auteurs s’amusent à faire faire aux dinos des courses d’étoiles filantes, des barbecues près du soleil et du toboggan sur les quartiers de lune. C’est mignon, amusant, foufou et coloré. L’imaginaire est stimulé à plein. Et ça marche super bien auprès de mon Littleboy qui adore les voir évoluer dans l’espace et jouer avec la planète terre…

DinoLune de Morgane de Cadier et Etienne Gerin, éditions Frimousse, 13 euros, dès trois ans

Les animaux pris dans la glace

Prisonniers des eaux… j’ai vu beaucoup de mamans réaliser cette activité sur Instagram aussi, je me suis dit que j’allais la tenter. Et mon LittleBoy a beaucoup aimé voir que les animaux de la mer étaient coincés dans la glace puis quelques heures après, libres de leur mouvement. Toucher la glace l’a intrigué surtout lorsqu’il n’arrivait pas à sortir les animaux de là. Il a ensuite joué assez longtemps avec les baleine et dauphin libérés… jusqu’au moment où il les a transformés en voitures 😂 😂😂 Reste que c’est une activité amusante, qui est une bonne approche de la notion de transformation de l’eau.

2A36C264-45C7-4227-BE25-906C6D913C44

L’arbre d’automne

Pour cette activité de saison, il faut : du papier, un feutre marron, des feuilles d’arbres ramassées dehors, de la colle.

Selon l’âge de l’enfant, vous dessinez vous même le tronc d’arbre colorié en marron. Puis, avec les trésors d’automne ramassés tous ensemble, on passe au collage des feuilles dur l’arbre. Ici, LittleBoy a même ajouté des glands. On laisse sécher et on colle sur un panneau cartonné si comme ici, on veut exposer l’arbre d’automne. Une activité très simple.

Fichier_002-20

Mes premiers apprentissages avec P’tit Loup

En ce moment, on joue à ça à la maison… Comme P’tit loup est la mascotte de la classe de petite section de LittleBoy, je me suis dis qu’il apprécierait. On colle des autocollants pour simuler une tour de cubes, on compte les petits sacs pour obtenir le nombre souhaité et on fait la différence entre matin et soir, froid et chaud… on apprend en s’amusant, en douce continuité des jours d’école…

Mes petits apprentissages avec P’tit Loup, À partir de trois ans, 4,95 euros

Fichier_003-8

Image209

Mon cahier Steiner Waldorf

Si l’idée des tables des saisons et autres activités liées à la nature vous intéressent, je conseille la lecture de Mon cahier Steiner Waldorf, que j’ai trouvé très intéressant. Évidemment, on n’appliquera pas tout à la lettre avec LittleBoy, Mais certaines activités proposées me semblent faciles d’accès. D’autant que cet ouvrage n’est pas que théorie, c’est aussi un cahier d’activités avec des modèles à découper, les feuilles de couleurs adaptées… et ce qu’il faudra trouver dans la nature. Ce qui a le mérite d’être rassurant. On n’aura pas forcément besoin d’aller dévaliser @culturafr pour organiser les activités 😂.

Mon cahier Steiner Waldorf, Isabelle Huiban, ed. Nathan, 13,90€, dès 3-4 ans et jusqu’à 7 ans. Trouvé chez Nature et Découvertes.

Image208

« Eau’surprise » pour découvrir Mouk qui voyage en Europe

Nouvelle expérience avec « Eau’surprise » pour découvrir Mouk qui voyage en Europe. À l’aide du pinceau dont on remplit le réservoir d’eau, LittleBoy « peint » la surface blanche qui humectée, laisse apparaître un dessin. C’est facile d’utilisation et très propre, l’eau ne coule pas partout. Sous le passage du pinceau, on voit apparaître une scène de vie en Grèce, en Espagne, en Russie et en France. Et on peut alors s’amuser d’un « cherche et trouve ». Ce qui oblige parfois à bien repasser le pinceau pour dénicher un objet. Autre intérêt: en séchant le dessin disparaît, on peut alors recommencer. Une activité qui occupe bien par temps de pluie !

Eau’Surprise Mouk voyage en Europe. Marc Boutavant. En tout, il y a quatre tableaux à colorier. Comptez 7 euros.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑