Le loup

Il y a des lectures qui se veulent plus utiles que d’autres. Il m’a semblé important de faire découvrir à mon LittleBoy ce loup de Mai Lan Chapiron, un album à hauteur d’enfant pour briser le tabou de l’inceste.
J’avoue que de mon côté, à force de lire des témoignages là-dessus (le livre de Camille Kouchner m’a bouleversée) et après avoir appris que l’inceste concerne en moyenne deux enfants par classe à l’école (😱); je me suis dit qu’une petite sensibilisation des plus jeunes au sujet était sans doute une bonne idée.
Alors avec mon LittleBoy, on s’est intéressé à l’histoire de Miette, cette petite fille qui adore sa maison, les fêtes avec les copains. Seulement voilà, personne ne le sait, mais il y a le loup, le loup est dans la famille. Et quand personne ne le voit, il vient embêter Miette.
L’auteure nous raconte avec beaucoup de tact le secret-poison dans lequel Miette est enfermée, son envie d’en parler, sa peur, son mal-être, son besoin d’échapper au prédateur, son souhait de dire NON !
Les dernières pages sont faites « pour discuter un peu », pour dire que personne n’a le droit de toucher les parties intimes de l’autre, qu’en grandissant on apprend à se laver tout seul... le petit schéma qui récapitule quelles sont les parties intimes m’a paru intéressant pour bien situer les choses. Et on se pose les bonnes questions : aurais-tu comme Miette le courage de dire Non, y a-t-il des endroits où tu n’aimes pas aller, à qui pourrais-tu parler s’il t’arrivait là même chose...
je n’ai pas pu m’empêcher de me dire aussi que désormais, si mon LittleBoy entendait un de ses copains lui parler de ça, il saurait sans doute quoi lui répondre...
Au final, mon fils a très bien réagi à cette lecture, on l’a d’ailleurs relu à sa demande. Et moi, j’ai eu le sentiment de faire quelque chose d’utile... parce qu’il faut bien le reconnaître, on ne vit pas chez les bisounours...
Le loup, Mai Lan Chapiron, Ed La Martiniere jeunesse, 9,90€.

Pyramide escape

Escape game… dans la pyramide ! Petit jeu sympa en format long ou court, pour partir à la recherche du trésor du pharaon

Une fois dans la pyramide égyptienne… impossible de retrouver la sortie ! Pris au piège, on doit résoudre des énigmes pour espérer trouver le passage secret et s’en sortir ! On fait équipe pour déchiffrer des messages codés du mur des hiéroglyphes ou de la salle des portraits, et fouiller la salle au trésor qui nous mènera vers la sortie… Avec un chrono pour résoudre les défis, on ajoute une pointe d’adrénaline au jeu. Et dès qu’on pense avoir les solutions, on peut les vérifier grâce à la loupe au filtre rouge.

Plutôt amusant et le fait de travailler en équipe, de se serrer les coudes, donne le sourire. Avec ce jeu, nous restons dans l’univers de l’Egypte ancienne et de nos ateliers de co-schooling sur l’antiquité !

Pyramide escape, aux Deux coqs d’or, 12€, à partir de 7 ans.

Les sablés d’Halloween

On est bien content de notre atelier pâtisserie, avec nos sablés d’Halloween. On a trouvé la recette sur belles histoires.com et elle est top, je vous la donne ici :
- 1 oeuf
- 125 g de sucre
- 240 g de farine
- 125 g de beurre
Fouettez l’œuf et le sucre, ajouter la farine. Du bout des doigts faire une pâte sableuse et ajouter les morceaux de beurre. Pétrir à nouveau et utiliser tout de suite. Temps de cuisson : 10 minutes à 170 degrés.
La recette originale est celle des petits fantômes avec le glaçage au citron mais c’est finalement le moins réussi chez nous. Par contre la pâte est top pour les emporte pièces Scrap cooking pour les biscuits d'Halloween.

La sorcière Crabibi

La sorcière Crabibi participe au célèbre concours du sorcier de l’année. Courses de balais, sortilèges, potions magiques... sont au programme mais notre sorcière rate chacune des épreuves alors qu’elle s'est entraînée ! Elle enrage et fulmine jusqu’à sa rencontre avec Krikor, un autre sorcier qui réussit toutes les étapes du concours. Mais pour lui il y a plus important que la victoire. Plus intéressant que d’être le meilleur. Avoir un ami par exemple...
La sorcière Crabibi Olivier Souillé et Frédéric Pillot, l’école des loisirs, 13€, dès 6 ans

Les Couzz six trouilles

Lectures d’automne, avec cette nouveauté, Les Couzz, six trouilles qui ne rentre dans aucune case. Cinq gamins qui se retrouvent chez leur grand-mère pour un moment fou et câlin. Une course d’escargots peinturlurés, des truffes au chocolat-châtaignes maison, une séance de déguisement au grenier... tout semble presque normal pour les cinq cousins en vacances chez leur Mamoush. Mais l’arrivée d’un drôle de bonhomme, un peu effrayant en cette période d’automne et d’Halloween, va mettre la petite équipe en émoi.
Outre les grosses blagues entre marmots et la loufoquerie de la grand-mère qui font bien rire et donnent un côté attachant au livre, on retiendra des notions plus profondes sur la peur de l’étranger et l’acceptation de l’autre. Entre rires et frissons, voilà une lecture de saison, légère comme des feuilles d’automne virevoltant !
Les Couzz six trouilles, Fanny Joly et Eglantine Ceulemans, Ed Little urban, 14,50€, dès 5 ans.

Incroyables créatures

Voilà un livre qui peut surprendre... dans « Incroyables créatures », on apprend qu’il existe des papillons transparents, une fleur qui sent la viande pourrie et qui est pollinisée par des mouches ou encore une crevette passée maître dans l’art du kung-fu !
On aime l’idée de renouveler le genre du livre animalier en présentant par exemple le grand brochet comme le poisson aux 700 dents ou l’antilope comme une championne du monde d’athlétisme ! 
Tout de suite, ça donne envie d’en savoir plus. Interpellés par les formules chocs, on a envie de creuser la question, forcément... et à la fin, on se rend compte qu’il existe des millions d’espèces sur Terre, dont certaines sont plus incroyables que les autres...
On aime aussi le graphisme très coloré qui donne un petit côté cabinet de curiosités... décidément, il est bien difficile de résister à ce grand et beau livre...
Incroyables créatures, Mily Cabrol et Léonard Dupond, Ed Saltimbanque, des 6 ans. 16,90€

La grande fabrique à crottes

Qu’ont en commun les éléphants, les humains ou encore les fourmis ? Tous font des crottes ! C’est le postulat de départ de ce livre qui se révèle bien intéressant pour nos enfants.
En effet, on y apprend que chez les animaux, le caca permet de marquer son territoire, de se défendre ou d’élever ses petits. On y apprend aussi qu’il permet de savoir si l’on est en bonne santé, ou encore qu’il peut être utilisé dans des remèdes en tout genre. On y découvre même qu’il a été utilisé pour des œuvres d’art... En vrai, je craignais que la lecture de ce livre tourne vite à la poilade et que tout soit prétexte à rigolade... mais pas du tout. Mon LittleBoy a montré beaucoup d’intérêt à la lecture de ces différents chapitres... on a réservé les fous rires pour la fin avec une petite encyclopédie crottienne des mots utilisés pour qualifier les crottes, des expressions entrées dans le langage courant de plus ou moins bon goût d’ailleurs. Mais bon, pas de quoi faire un caca nerveux !
La grande fabrique à crottes, Nadja Belhadj et Philippe de Kemmeter, Ed Saltimbanque, 13,90€.

Retour vers l’antiquité

LittleBoy a découvert le concept de livre jeu dont tu es le héros avec ce Retour vers l’antiquité.

Le pitch : le chevalier courage et la princesse attaque vont accomplir un voyage dans le passé : direction l’antiquité. Au fil du parcours, ils passent chez les pharaons d’Egypte, assistent aux jeux olympiques en Grèce, décryptent un message en alphabet mésopotamien… au jeune lecteur de résoudre des jeux d’observation et de choisir son aventure pour parcourir l’histoire et le monde.

On aime : l’idée d’élargir l’antiquité au delà des habituelles Égypte, Grèce et Rome antique. Ici, on rend aussi bien visite aux Olmeques d’Amérique latine avec leurs têtes colossales qu’aux Mésopotamiens et aux Mayas. On découvre ainsi d’autres cultures et on s’ouvre vraiment au monde. Parfait pour un atelier en co-schooling. On apprécie de croiser le Minotaure dans le labyrinthe de dédale ou encore quelques dieux égyptiens qui rappellent à LittleBoy sa récente visite au Louvre. Enfin, on aime le parcours qui dure longtemps avant de trouver la sortie, à la manière d’un jeu de l’oie qui vous ramène sans arrêt à la page 8 ou 10, et demande à l’enfant de la réflexion pour trouver le chemin de la sortie sans refaire les mêmes erreurs de parcours…

Seul bémol : les jeux d’observation à chaque arrivée dans un monde sont un peu inégaux mais globalement réalisables avec des niveaux de difficulté accessibles dès 5 ans. Et au pire, il y a les réponses à la fin si vous avez un doute pour un ou deux…

Au final : on a bien aimé et on continue d’y jouer puisqu’à chaque prise en main, le parcours est différent ! Il existe aussi une version Orient express et Mission Mars.

Retour vers l’antiquité, Delphine Chedru, Ed Hélium, 15,90€

100 super jets à plier et à faire voler

L’activité favorite de mon Littleboy en ce moment : faire voler des avions, à toute vitesse de préférence…

Je lui ai trouvé ce livre @livres_usborne de 100 super-jets à fabriquer et à faire voler, et il est ravi. On y trouve des feuilles détachables avec des modèles d’avions à plier (le mode d’emploi est fourni) pour réaliser des avions de l’espace, des avions furtifs ou encore des avions à reaction pour franchir le mur du son…

100 super jets à plier et à faire voler, Ed. Usborne, 9,95€.

Amitiés

Dans Amitiés, on retrouve les jolies illustrations de Benjamin Chaud et rien que pour cela, ça vaut le coup de s’y attarder… reste que l’histoire aussi vaut le détour : on y parle de l’amitié entre deux enfants insouciants, jusqu’au jour où la fillette trouve un autre copain avec qui passer son temps.

Notre petit héros se retrouve tout seul… alors bien sûr c’est un peu triste mais la vie est faite aussi de déceptions et de chagrins. Et je trouve intéressant que les livres ne soient pas seulement le reflet d’une vie idéalisée en rose bonbon. Non ?

D’autant qu’il s’agit d’abord d’un moment douloureux, qui bientôt ne sera plus qu’un souvenir. Et des copains, on finit toujours par s’en faire d’autres… Bref, on aime le réalisme du propos mêlé à la poésie du dessin, et lire une histoire qu’on prolonge par une discussion sur l’amitié, les ruptures et le souci de l’autre.

 Amitiés, charlotte Zolotow et Benjamin Chaud, Ed Littleurban, 14,50€, dès 5 ans. 

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑