IMG_9189 3

Le livre du samedi : le plus petit des éléphants au monde

Quel plaisir de découvrir ce petit bijou de la littérature jeunesse créé en 1959 par Milton Glaser et réédité chez Saltimbanque ! On y découvre le plus petit des éléphants au monde, si petit que même le tigre se moque de lui quand il le voit se perdre dans les herbes hautes. Il faut dire qu’il n’est pas plus haut qu’un chat de maison, ce qui a de quoi surprendre. Constatant de fait, que sa place était davantage dans « une maison, une vraie » que dans une « jungle sauvage et féroce », il part à l’aventure, traverse l’océan sur un navire, se fait remarquer par un petit garçon qui rêve de la ramener chez lui, malgré les protestations de sa maman. L’expérience se solde par un échec… Quoique. La maman estimant que la place de l’animal est dans un cirque, lui trouve un Monsieur Loyal intéressé. Dans son cirque existe… Hilo, le plus petit des hommes au monde. En voilà deux qui se sont bien trouvés. Et plus formidable encore, le petit éléphant a trouvé une maison dans la petite roulotte de Hilo. La maison de ses rêves…

Le plus petit des éléphants au monde, Alvin Tresselt et Milton Glaser, éd Saltimbanque, 14 euros, dès 4 ans.

IMG_9419

 

Publicités

82C2EFE4-3D9D-40DD-84D9-D92B26376143

Le voyage de petite taupe

Mon LittleBoy a étudié ce livre à l’école et nous l’avons acheté à la maison parce qu’il l’adore. Et franchement il est top pour apprendre à compter en s’amusant. On fait même une soustraction à la fin 😂 ! En fait, petite taupe part en voyage pour voir son grand cousin en Ecosse et à chaque étape un autre animal s’associe au périple… jusqu’à 11. À l’arrivée, on a la surprise de découvrir qui est le cousin… qui fait peur à tout le monde ! C’est drôle et éducatif 😉.

Le voyage de petite taupe, orianne Lallemand et Claire Frossard, Ed Auzou, 5,95 euros. Des 3 ans.

IMG-8072

IMG-7835

La série du mercredi (2/2) : Diego fluo

Poursuivons cette série du mercredi (2/2) sur les animaux moins familiers de l’univers de Littleboy, avec Diego Fluo, l’histoire d’un caméléon étrange qui contrairement aux capacités de sa lignée, n’est jamais dans le ton. Impossible pour lui de se fondre dans la masse, d’adopter la couleur jaune du sable ou verte des feuilles. Autant dire qu’à force de se faire repérer, il finit par se sentir un peu isolé… jusqu’au jour où il rencontre des animaux de sa couleur, et une amie très ressemblante. On adore l’univers de Britta Teckentrup alors forcément, on est fan des graphismes. L’histoire de Jane Clarke fonctionne bien, un brin onirique, un poil humoristique. Et en plus, on joue avec le mimétisme des caméléons.

Diego Fluo, Jane Clarke et Britta Teckentrup, Ed Grund, 12,95 euros, dès 3 ans.

IMG-7842

IMG-7829

La série du mercredi (1/2) : le livre extraordinaire des reptiles et amphibiens

Pour cette série du mercredi (1/2), je propose d’aller à la rencontre d’animaux moins familiers de mon Littleboy. En commençant avec le superbe livre extraordinaire des reptiles et amphibiens, qui de par son format XXL, donne à voir les animaux dans des volumes vraiment intéressants et via des illustrations extrêmement proches de la photographie.

IMG-7836

Les détails sont impressionnants et l’image franchement réaliste. On y découvre le serpent le plus venimeux du monde, qu »une tortue peut vivre 170 ans ou que le dragon de Komodo est le lézard le plus grand sur notre planète. Pour chaque petite ou grosse bête, sept à huit informations clés sont données avec des anecdotes originales. On trouve aussi l’indication du lieu de vie, l’habitat, la taille, la nourriture… et une échelle indicative permet même de comparer sa taille à celle de l’homme. Plutôt intéressant. Cet album est le sixième d’une collection du genre avec les animaux des océans, les dinosaures…

Le livre extraordinaire des reptiles et amphibiens, illustrations de Mat Edwards, éd Little Urban, 22 euros.

Capture

IMG-7693

La série du mercredi (2/2) : L’appel du tigre

Pour cette série du mercredi (2/2), j’ai choisi L’appel du tigre de Gwen Millward, qui nous raconte l’histoire de Tigre qui a soif d’aventure et de Lili qui se laisse convaincre de le suivre. Mais en chemin, Tigre devient de plus en plus sauvage, incontrôlable. Au point que Lili prend peur. Certes elle aspire à ce besoin de liberté, mais sait qu’il y a aussi des limites à respecter. Ici, le récit s’inscrit dans la profondeur et invite à la réflexion.

L’appel du tigre, Gwen Millward, Ed LittleUrban, 13,50 euros, dès 3 ans.

IMG-7684

La série du mercredi (1/2) : C’est bien! c’est affreux!

Pour cette série du mercredi (1/2), j’ai choisi deux livres avec des tigres qui interpellent mon Littleboy. Le premier est C’est bien! c’est affreux! Ce livre qui vient d’être édité en français est paru une première fois en 1963 aux Etats-Unis mais n’a pas pris une ride. Dans la jungle, un tigre affamé tombe sur un jeune garçon à qui il demande de se sauver en courant, pour mieux l’attraper et le manger. Mais le garçon se dit trop fatigué, lui qui a couru toute la journée pour échapper à un rhinocéros. Intrigué, le tigre demande à l’enfant de lui raconter cette histoire en s’esclaffant à chaque rebondissement d’un souriant « c’est bien » ou d’un triste « c’est affreux ». Le comique de répétition fonctionne à plein. Et la fin réserve une amusante surprise. Que je vais taire ici…

C’est bien! c’est affreux! Joan M. Lexau et Aliki, éd. Saltimbanque, 15 euros, dès 3 ans.

4A893925-C725-42EE-9A72-47B1EA579860

Le puzzle Observation de la jungle de Djeco

On attaque le puzzle 🧩 Observation de la jungle chez Djeco, en 35 pièces avec une bordure identifiable qui aide à démarrer l’assemblage et un poster qui sert de modèle, à la même dimension. Voilà qui aide à ne pas se décourager en route. Plutôt bien vu !  Une fois les pièces assemblées, on peut s’amuser à retrouver les éléments de la frise dans la grande image. Histoire de faire durer le plaisir.

Puzzle Observation jungle, 35 pièces, chez Djeco, 19,50 euros.

IMG-7868

IMG-7481

La série du mercredi (2/3) : Maxidodos

Pour cette série du mercredi (2/3) sur la naissance des bébés, je propose Maxidodos de Kimiko qui permet de rencontrer des tas d’animaux et leurs bébés au moment de s’endormir. Ici, je profite du sujet sur les bébés pour nourrir mon Littleboy en vocabulaire sur les patronymes de bébés animaux. L’ânon, le baleineau, le zébron, l’ourson, le cigogneau… J’aime aussi l’idée de transmettre l’affection des adultes pour leurs petits comme le bébé kangourou qui fait des rêves incroyables dans la poche douillette de sa maman, bébé manchot recroquevillé sous son papa pour ne pas avoir froid ou encore les petits lémuriens portés endormis, comme des sacs à dos, par leur maman. Parce que l’arrivée d’un bébé, c’est d’abord beaucoup d’amour, non ?

Maxidodos de Kimiko, éd. école des loisirs, 12,80 euros, dès 3 ans.

IMG-7534

IMG-7483

La série du mercredi (1/3) : Merveilleuses naissances

Pour cette série du mercredi (1/3), j’ai choisi de vous parler d’un sujet qui préoccupe beaucoup mon Littleboy en ce moment, la naissance des bébés. Il faut dire qu’un de ses copains d’école va être grand frère dans quelques jours alors le sujet des naissances a gagné la cour de récré et au-delà, toutes les questions qui tournent autour du bébé dans le ventre, à la naissance… Outre les réponses à ses questions, je lui ai proposé de regarder quelques livres qui parlent du sujet. A commencer par le très joli Merveilleuses naissances d’Aina Bestard. On plonge dans le monde animal où parfois les parents forment une super équipe pour prendre soin de leurs petits, à d’autres moments les nouveaux-nés naissent sous le regard d’un seul d’entre eux ou de tout le groupe qui se charge de leur éducation. Et parfois encore, les petits êtres sont vite lâchés dans la nature pour devenir des adultes indépendants. Ce livre est un voyage dans le début de la vie chez le manchot empereur, l’hippocampe ou la baleine… Les naissances y sont décrites avec beaucoup de tendresse mais aussi de réelles informations. Et surtout, ce livre est bourré d’esthétisme avec des pages en calques qui viennent se superposer pour raconter l’histoire. 

Merveilleuses naissances, Aina Bestard, éd. Saltimbanque, 16 euros, dès 4 ans.

IMG-7518

IMG-7519

IMG-7520

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑