Faire le tour du lac de Saint-Cyr

Avec le retour des beaux jours, voilà une idée de sorties autour de chez nous : faire le tour du lac de Saint-Cyr dans la Vienne (environ 5 kilomètres), à pied, en courant ou encore à vélo. 300 hectares de nature entre Poitiers et Châtellerault, ça laisse de quoi s’occuper en famille…

Pour la balade, on passe devant la plage ouverte à la baignade de juin à août (un toboggan et d’autres structures gonflables aquatiques animent le secteur) pour rejoindre par le chemin, une base nautique d’où partent les optimists, canoës, paddles et autres embarcations légères. En février, on voit surtout des planches à voile sur le plan d’eau mais plus on approche de la belle saison et plus les bateaux à voile sortent glisser sur l’eau. En attendant, on croise aussi quelques pêcheurs dans des zones autorisées.

Nous poursuivons le chemin entre le lac et le golf qui voisine. Puis nous nous enfonçons un peu plus dans la nature avec des arbres et arbustes plus luxuriants. A la sortie de l’hiver, il reste quelques traces des inondations de saison, rétrécissant parfois le circuit piétonnier, tout en restant gérable. On aime observer les arbres les pieds dans l’eau, sorte de mangrove éphémère. Mais bientôt, le soleil aidant, il n’y aura plus trace de cela. Les premières fleurs apparaissant sur les arbres en sont un bon indicateur…

Nous voilà à mi-parcours, du côté opposé du lac. Le chemin continue en quittant le bord de l’eau pour laisser place à la zone d’observation des oiseaux, gérée par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). Pas d’animations en ce moment pour cause de Covid, mais les cabanes d’observations avec leurs petites fenêtres allongées restent accessibles pour jeter un oeil aux volatiles, sans être vus.

Dernière ligne droite entre ombre et lumière dans un petit bout de forêt, avant de revoir le lac au bout du chemin, et sur la droite, un vaste espace de pique-nique avec tables, bancs et même des barbecues. L’espace enherbé offre aussi des instants de détente en mode allongé, ou de quoi faire une partie de foot.

En terminant notre balade, on atterrit sur une aire de jeux pour enfants, jusqu’à dix ans. Ce qui a fait le bonheur de mon Littleboy ! Il y a aussi des terrains multisports pour le football et le volley pour les amateurs.

Le Parc de Saint-Cyr est en accès libre et gratuit, hormis en période estivale, durant laquelle la baignade est surveillée et l’accès aux activités nautiques est possible.  Accès payant en juin : les mercredis, samedis et dimanches de 10 h 00 à 18 h 00, en juillet – août : tous les jours de 10 h 00 à 18 h 00 (surveillance de la baignade, en accès payant, de 10 h 00 à 19 h 00). Tarifs : Gratuit jusqu'à 5 ans, 1€ par enfant jusqu'à 12 ans et 3€ par adulte.

Fichier_001-25

La série du mercredi (3/3) : Le bateau de mes rêves

Je termine cette série du mercredi (3/3) sur les livres qui parlent de bateau et d’océan aux enfants, avec Le bateau de mes rêves de Polly Dunbar. Ma proposition nous emmène dans l’imaginaire des petits. Ici, il s’agit d’Arthur qui se réveille après avoir rêvé d’un bateau rose et vert avec un mât rayé. Ce que j’aime, c’est la poésie du dessin, avec ce bateau qu’on voit pousser et grandir au-dessus de la tête de l’enfant. A chaque membre de sa famille à qui il va raconter son rêve, il ajoute un détail, : des voiles à pois, un pavillon doré, une figure de proue… Il l’imagine si bien qu’il nous emmène dans son rêve, il y emmène d’ailleurs toute sa famille qu’on voit grimper dans l’embarcation ! Car la frontière entre le rêve et la réalité est si mince quand on mesure trois pommes… qu’on a nous aussi envie de vivre son rêve.

Le bateau de mes rêves, Polly Dunbar, éditions Kaleidoscope, 13 euros, dès deux ans et demi.

 

Fichier_000 (16)

La série du mercredi (1/3) : Tous en bateau !

Pour cette série du mercredi (1/3), j’ai choisi des livres qui parlent des vacances et d’abord, Tous en bateau ! de France Cottin, illustré par Charlotte Roderer, aux éditions Nathan. Littleboy aime beaucoup ce livre qui n’est pas une histoire linéaire mais un récit que l’enfant nourrit de ses observations et parfois même de son imagination. Un livre de papotages, pour mieux faire parler les enfants. Le fil conducteur, c’est une famille qui embarque sur un bateau avec un capitaine, pour une balade en mer, direction une île et son phare. L’orage qui sévit en cours de route, ajoute du piment au scénario. L’enfant enrichit son vocabulaire maritime, décrit les décors de l’histoire, situe les objets et les personnages dans l’espace, décrit leurs vêtements… Il est aussi invité à s’exprimer par deux personnages Papoti et Papota, qui l’interpellent sur ce qu’il aime faire en vacances, comment il s’habille quand il pleut…  Un livre sympa et intelligent.

Tous en bateau !  De France Cottin, illustré par Charlotte Roderer, aux éditions Nathan, à partir de deux ans et demi. 8 euros.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑