IMG-5063

Mon top 10 de Noël (8/10) : Du balai !

Pour ce top 10 de Noël (8/10) sur les idées de livres jeunesse sortis en 2018 et qui peuvent être déposés sous le sapin le 25 décembre prochain, je propose Du balai!, un ouvrage qui parle des émotions dans une allégorie automnale. On suit l’humeur d’Oscar, qui n’est pas très bonne. Sa colère est née d’un petit souffle devenu tourbillon. Plus il est grognon et plus les feuilles d’automne s’entassent dans le paysage donnant au jeune lecteur la possibilité d’admirer des dessins étonnants, avec des camions, voitures et immeubles engloutis par les feuilles aux couleurs d’automne. La colère s’apaise, les feuilles disparaissent, la vie reprend avec ses éclats de rires. Puis sa colère s’envole telle un cerf-volant… Bref, beaucoup de poésie qui aide à réfléchir et des graphismes magnifiques.

Du balai ! Louise Greig, Julia Sarda, éd. Little urban, 14,50€, dès 3 ans.

Publicités

IMG_3425

Le livre du samedi : Du balai

Voilà un joli livre sur les émotions qui de manière poétique, fait le parallèle entre la mauvaise humeur d’Oscar et le nombre de feuilles d’automne qui s’accumulent. Sa colère grossit et l’emporte loin, en balayant tout sur son passage : feuilles d’automne, animaux… jusqu’aux habitants de la ville ! L’aventure d’Oscar au pays de ses humeurs donne lieu à des images très intéressantes de voitures et tramways emportés par le souffle sombre. Et c’est sans doute ce qu’on préfère dans ce livre : Cces images incroyables de monticules de feuilles devenant des montagnes, empêchant Oscar de voir le monde avec bonheur. Une histoire sur la mauvaise humeur et la colère, pour apprendre à faire face à cette émotion qui souvent, nous dépasse un peu, grâce à des visuels très imagés, traduisant bien le sentiment.

Du balai, Louise Greig et Julia Sarda, éd. Little Urban, 14,50 euros. Dès 4 ans.

IMG_3443

IMG_1418

La série du mercredi (2/2) : Le livre en colère

Pour finir cette série sur les émotions (2/2), je vous propose ce classique que nous venons d’avoir pour la seconde fois ! Le livre en colère était le dernier de l’abonnement Titoumax de l’école, mais nous l’avions déjà dans notre bibliothèque depuis longtemps. L’occasion de le relire et de s’amuser à lui parler à l’oreille, à compter jusqu’à 10, le faire sourire pour que sa colère rouge s’apaise. Un bisou, un câlin, et le voilà qui rosit et qui se calme enfin. Défi remporté, la tomate est devenu citron, le livre en colère ne l’est plus. Evidemment, l’intéressant dans cet ouvrage de Ramadier et Bourgeau, c’est l’effet miroir pour l’enfant qui apprend comment en prenant un peu de temps, on peut faire descendre sa colère pour recommencer à profiter de la vie !

Le livre en colère, Ramadier et Bourgeau, école des loisirs, 10,50 euros, dès 3 ans.

Fichier_000-35

La série du mercredi (3/3) : La tarte à la colère de Max et Lapin

Pour finir ma série du mercredi (3/3) sur la gestion des colères chez nos enfants, je propose La tarte à la colère de Max et Lapin. On a là, je trouve, une vision poétique de ce qu’on peut faire de sa colère. Tout commence par une querelle de bac à sable entre Max et Ginger, qui met les deux petits dans un drôle d’état. La maman de Max considère qu’il y a beaucoup trop de colère et qu’elle ne pourra pas rentrer dans la voiture. Elle propose donc aux enfants de créer dans le sable une tarte de la colère, un cercle tracé d’un bout de bâton, dans lequel les petits déversent cailloux, feuilles et tout ce qui peut alléger la colère et surtout, ramener les deux enfants l’un vers l’autre, pour finir par rejouer ensemble et oublier la bagarre initiale. Tout est bien qui finit bien, et en douceur !

Max et Lapin, la tarte à la colère, Desbordes et Martin, éd Nathan, 5,60 euros, à partir de 3 ans.

Fichier_002-4

La série du mercredi (2/3) : Tchoupi est en colère

Pour la série du mercredi (2/3) je continue de vous parler des colères des petits et de la manière dont nous les adultes, pouvons les aborder. Choisir Tchoupi n’est évidemment pas un hasard puisque c’est le héros préféré des petits (ou l’un d’entre eux) et que forcément, il leur parle mieux que quiconque. Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est de montrer à l’enfant que même quand il se fâche fort et qu’il n’est pas très gentil avec sa maman, celle-ci reste calme et sûre de ses décisions. Oui, elle ne veut plus donner de gâteaux et ce n’est pas parce que Tchoupi pique sa crise que la règle change. Et au final, quand il a besoin d’aide, c’est bien maman qu’il vient voir et quand il est calmé, c’est bien à maman qu’il vient faire un gros câlin. Alors pas de culpabilité, il y a des passages obligés qu’on ne peut éviter et les colères pour marquer l’affirmation du caractère ou la frustration, peuvent en faire partie.

Tchoupi en colère, Thierry Courtin, éd Nathan, 5,70 euros, dès deux ans.

Fichier_001-7

La série du mercredi (1/3) : le livre en colère

Pour cette série du mercredi (1/3), j’ai choisi de vous parler des colères des petits et de la manière de désamorcer un peu toute la tension qui peut monter d’un coup, en mettant des mots sur un afflux d’émotion parfois difficile à contrôler. En cela, le livre en colère de Ramadier et Bourgeau est bien adapté. Le livre est fâché tout rouge et on a du mal à établir le contact donc on le laisse un peu tranquille, le temps qu’il se calme. On le pose dans un coin puis on compte jusqu’à dix pour lui laisser le temps de se calmer. On sourit en le regardant passer du rouge tomate au jaune citron, on le câline, on le félicite de cette nouvelle attitude, et on repart pour de souriantes aventures. Ce que j’aime dans ce livre, c’est l’humour qui redonne la banane, la bienveillance qui aide l’enfant à revenir à un état plus serein. Et surtout, de pouvoir mettre des mots sur des colères qui généralement, ne sont pas propices aux échanges constructifs.

Le livre en colère, Ramadier et Bourgeau, éd. Loulou et Cie, Ecole des Loisirs, 10,50 euros.  De 0 à 3 ans.

 

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑