Fichier_000-54

La série du mercredi (3/3) : Le crocodile qui avait peur de l’eau

Pour terminer cette série du mercredi (3/3) sur les livres qui font des crocodiles leurs héros, j’ai retenu Le crocodile qui avait peur de l’eau de Christine Beigel et Hervé Le Goff. Il s’inscrit dans la série des Maman Poule raconte, et se veut particulièrement ludique. Ce crocodile a peur de l’eau. Dès qu’il est dans l’eau, il « prout ». Et plus il a peur dans l’eau, plus il « prout ». Ce sont l’éléphant, le singe et le flamand rose qui vont tout faire pour lui faire passer cette frousse, comme on fait passer un hoquet. C’est drôle, coquin, mignon et tendre. Ce croco ne fait peur à personne et finit même par venir au secours de ses copains les animaux. Ce qui nous le rend particulièrement sympathique.

Le crocodile qui avait peur de l’eau, Christine Beigel et Hervé Le Goff, éditions Gautier Languereau, 6,90 euros, à partir de deux ans et demi.

Publicités

Fichier_001-16

La série du mercredi (2/3) : N’oublie pas de te laver les dents

Poursuivons cette série du mercredi (2/3) sur les livres qui font des crocodiles leurs héros. Dans N’oublie pas de te laver les dents de Philippe Corentin, on a affaire à un jeune crocodile qui goûterait bien une petite fille. Son papa a beau lui dire que c’est trop sucré et écoeurant, le jeune croco n’en démord pas et finit par se rendre chez leurs voisins, où une petite fille réside. Ni le père de famille, ni la jeune fille ne le voient. Le chien le repousse un peu mais finalement, c’est surtout l’humiliation qui va le faire fuir. Quand la petite fille considère que le crocodile est complètement idiot. Et quand elle se demande quel goût aurait un crocodile si on devait en manger un… Honnêtement, je ne suis pas tombée sous le charme mais LittleBoy aime beaucoup ce livre qui fait appel à l’imaginaire des petits. Et finalement, c’est bien pour nos petits qu’on choisit ces lectures !

N’oublie pas de te laver les dents, Philippe Corentin, édition Ecole des loisirs, 12,70 euros, à partir de trois ans.

Fichier_000-53La série du mercredi (1/3) : Je mangerais bien un enfant

Pour cette série du mercredi, j’ai choisi de vous parler des livres qui ont les crocodiles pour personnage. Littleboy est à la fois fasciné et effrayé par cet animal, à l’image de la relation que les enfants peuvent entretenir avec le loup. Dans Je mangerais bien un enfant de Sylviane Donmio et Dorothée de Monfreid, on a affaire à un crocodile appelé Achille, qui profite de l’amour de ses parents pour se nourrir de bananes. Sauf que le rêve d’Achille, c’est de manger un enfant. Pas une banane, pas un gâteau au chocolat. Non, son obsession est de manger un enfant alors il file à sa recherche… et trouve une petite fille au bord de la rivière. Mais Achille a oublié une chose : il est lui-même un enfant et la petite fille joue avec lui comme avec une peluche, avant de le renvoyer dans la rivière. Alors Achille file se nourrir de bananes pour devenir grand… et pouvoir manger un enfant. C’est mignon, tendre et rigolo !

Je mangerais bien un enfant, Sylviane Donmio et Dorothée de Monfreid, école des loisirs, 6,50 euros en format poche, à partir de 3 ans.

Fichier_001 (2)

Le livre du samedi : Le crocodile qui avait peur de l’eau

Le livre du samedi c’est « Le crocodile qui avait peur de l’eau » d’Hervé Le Goff et Christine Beigel. C’est la série des « Mamie Poule raconte ». Personnellement je ne la connaissais pas et LittleBoy a eu ce livre dans un jeu de chaîne sur Facebook où on envoie un livre à un enfant et les amis de cet enfant nous en envoient… bref, il en a eu une dizaine livrés par surprise dans la boîte aux lettres, dont celui là. Et il l’adore ! Ca parle d’un crocodile qui fait prout (si, si) quand il a peur, soit dès qu’il met une patte dans l’eau ! Sauf qu’au détour d’une mésaventure, il devient « super croco qui sauve des flots ». Et là, c’est la classe ✌️ ! Bref, on y parle de courage et d’amitié avec humour !

« Le crocodile qui avait peur de l’eau », Collection Mamie Poule Raconte chez Gautier-Languereau, de Christine Beigel et Hervé Le Goff, autour de 7€. A partir de 3 ans.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑