Le lion qui ne savait pas écrire

L’histoire du lion qui ne savait pas écrire est un petit régal. Celui qui sait rugir et montrer les crocs se trouve bien désemparé au moment d’écrire des mots doux à une dame… il demande aux autres animaux de l’aider mais va se trouver confronté à un problème de taille: personne ne pense comme lui et n’est donc capable de traduire exactement ce qu’il ressent… c’est joli, plein de poésie et surtout motivant pour se mettre à l’écriture et en comprendre le sens. À l’aube du CP, on y voit tout l’intérêt !
Mon garçon demande à le lire tous les soirs et je l’entends « le lire » tous les matins dans son lit. Comme il y a tout un travail littéraire sur la répétition, il a bien intégré l’histoire… bref, il adore !

L’histoire du lion qui ne savait pas écrire de Martin Baltscheit et Marc Boutavant, Ed Ptit Glenat, 5 ans, 11euros.

IMG_6003 (2)

Mon atelier écriture

On démarre la boîte Mon atelier Écriture @ravensburgerglobal qui décline les activités autour de l’apprentissage de l’écriture. On a testé les plaques liée à la motricité fine pour commencer avec des jeux de lacets sur des chiffres et des lettres. Après, il y a des plaques avec des points à relier à l’aide d’un crayon effaçable, des labyrinthes pour faire travailler ses méninges et relier un début et une fin via une ligne à dessiner au crayon… puis des jeux d’écriture avec stylo ou de la pâte à modeler … jusqu’à la dictée muette. Autant dire qu’on a de la marge !

Mon atelier écriture, Ravensburger, 22,90 euros.

IMG_6004 (1)

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑