Enigmes – au cœur de la science

Voilà un livre de jeu amusant pour mettre son cerveau à l’épreuve. Compte tenu de l’âge de Littleboy, on a choisi de le lire en équipe mais un enfant de 8-10 ans peut se frotter aux 25 casse-têtes en solo. L’ouvrage Enigmes – au cœur de la science met le lecteur au défi de résoudre des mystères du genre : comment une pie fait elle pour boire l’eau au fond d’un trou ? Ou comment la température d’un aliment empoisonné a-t-elle contribué à déjouer un cambriolage ? Il faut bien lire les histoires, observer les détails dans les images, user de logique ou d’intuition pour découvrir des indices. Bref, se creuser les méninges comme tout bon scientifique !


Enigmes - au cœur de la science par Victor Escandell et Anna Gallo, ed Saltimbanque, 16,90 euros.

Découvrons ensemble le monde du vivant

Plongée dans le monde du vivant ou comment faire de la biologie sans le savoir…
Dans ce nouvel album @livres_usborne on découvre toutes sortes d’organismes depuis la bactérie 🦠 jusqu’aux plus grands arbres 🌲, on explore le monde des plantes 🌱, on s’informe sur les animaux 🐘, on observe les détails du corps humain 🧠, on apprend comment fonctionnent les écosystèmes et on comprend pourquoi la planète a besoin de nous. Tout cela avec la méthode éprouvée des fenêtres et autres volets à soulever pour une approche ludique de ces questions scientifiques. Éducatif et passionnant !


Découvrons ensemble le monde du vivant, Ed Usborne, 11,50€, dès 6 ans.

Cosmos

De très belles pages sculptées en relief et des volets à soulever pour une autre vision de l’univers. Les propos sont pointus, les graphismes et la présentation sont là encore superbes. Pour moi, c’est un vrai coup de cœur. Le système solaire, le soleil, les astéroïdes, les galaxies… le contenu est riche et bien mis en scène dans une esthétique chic.

Cosmos, édition quatre fleuves, 17,90€, dès 6 ans. 

Le livre extraordinaire des insectes et araignées

On adore cette collection et je crois qu’on n’est pas les seuls ! On aime aussi pour ce onzième volume, le choix des insectes et araignées pour thème, car on les connaît souvent assez peu. On apprécie encore l’approche ludique pour apprendre quel est l’insecte le plus lourd du monde, quelle araignée tisse une toile dorée ou encore qu’il existe un phasme qui peut prendre l’apparence d’une feuille morte. On ajoutera le rapport de taille entre les insectes et une main d’homme qui permettent de mieux visualiser la taille de l’animal. Et je vous ai gardé le meilleur pour la fin : les illustrations à couper le souffle qui font la réputation de cette série. Chaque insecte ou araignée est fidèlement représenté sous la forme d’un dessin si réaliste qu’on croirait une photographie. Exceptionnel !

Le livre extraordinaire des insectes et araignées, illustrations Val Walerczuk ed LittleUrban, 80 pages, 23€, dès 5 ans.

Si tu viens nous voir sur Terre

Expliquer notre monde à un extraterrestre… vous feriez comment vous ? Sophie Blackall a choisi un enfant qui écrirait une lettre pour raconter notre monde, comment et où les gens vivent aux quatre coins de la planète, leur façon de s’habiller, de se parler. En tournant les pages, on doit bien constater que nous sommes tous différents mais il y a une chose que nous partageons tous, c’est notre planète avec ses animaux marins, terrestres, ses oiseaux et ses paysages… un bel album sur la tolérance et la nécessité de prendre soin les uns des autres et de notre bonne vieille Terre.


Si tu viens nous voir sur Terre, Sophie Blackall, Ed Saltimbanque, 16,90€, dès 5 ans.

 Le kididoc de l’espace 

Ce livre animé est une encyclopédie de l’espace parfaitement adaptée aux 6 ans, on y parle du ciel, de la lune, des fusées, de la station spatiale internationale, des animaux dans l’espace (si,si) du système solaire en général et de Mars en particulier. Hyper ludique et riche en information, il se lit facilement via une approche très pédagogique. Il est vraiment très beau.

 Le kididoc de l’espace, Ed Nathan, 16,95€, dès 6 ans.

Univers, des mondes grecs aux multivers

Superbe coffret Univers proposé par @saltimbanque_editions ! Le livre est magnifique tout en pop up mais franchement pointu en terme de contenu, donc à destination d’enfants bien plus grands que mon LittleBoy. On s’en est servi pour mener une petite enquête et trouver ainsi où coller les stickers fournis, sur un poster de l’univers. Mon garçon a beaucoup aimé le passeport pour Mars, stimulant pour son imagination. Et les cartes à observer dans le noir avec plein d’explications au verso.
Les matériaux utilisés sont de très belle qualité ce qui en fait un bien beau coffret que nous rouvrirons régulièrement, au fil du temps…


Univers, des mondes grecs aux multivers, Guillaume Duprat, Ed. Saltimbanque, 19,70€, à partir de 9 ans.

Mon coffret Montessori astronomie

Incontournable pour un atelier sur l’espace : le coffret Montessori astronomie avec ses très belles cartes classifiées sur les planètes et objets célestes, un livret bourré d’indications sur la manière d’utiliser ces cartes et de détails sur les planètes en question. On a aimé jouer à qui est qui avec les planètes… puis à les repérer via leurs définitions. On recommencera dans quelques jours histoire de voir ce qu’on a retenu. On a aussi utilisé ces cartes pour écrire le nom des planètes sur sur la carte du ciel du blog savoirsplus.fr sur ce site, nous avons aussi trouvé des petits jeux (les différences, labyrinthes…) sur le thème.
Bref, l’imagination tourne à plein. Le coffret contient aussi un carnet de constellation et une carte tournante du ciel que nous utiliserons cet été, histoire de pourvoir admirer le ciel en plein air, tranquillou… ils proposent aussi une expérience pour comprendre pourquoi les planètes ne tombent pas… avec un seau et de l’eau.

Mon coffret Montessori astronomie, Nathan, dès 5 ans, 22,90 euros.

Le mini-monde enneigé… des chiffres et des lettres

Un mini-monde de la forêt enneigée qui cache un secret… un jeu de chasse aux lettres de l’alphabet ! Un fond de neige artificielle cache des lettres en carton empruntées à un jeu de société.

Pour le décor, on a pris quelques sapins décoratifs qu’on trouve facilement dans le commerce à la période de Noël (ou sur Amazon toute l’année…), ainsi que des animaux Playmobil qui nous ont permis de réaliser un joli décor de forêt d’hiver…

Le jeu consiste à chercher les lettres cachées dans la neige et à reconstituer l’alphabet dans le bon ordre… une fois le défi relevé, on replace les animaux pour jouer à s’inventer des histoires…

Un fond de neige artificielle cache des lettres en carton empruntées à un jeu de société.
L’enfant écarte les animaux le temps de chercher les lettres cachées sous la neige, et de reconstituer l’alphabet.
Quand l’alphabet est complet, et rangé dans l’ordre, le défi est remporté

LittleBoy a beaucoup aimé alors on a décliné l’activité mini-monde avec une chasse… aux chiffres. J’ai sorti une planche à compter jusqu’à 100 du placard (achetée pendant le confinement de mars 2019) et caché les chiffres dans la neige artificielle de notre mini-monde de la forêt enneigée…

Il ne restait qu’à tous les retrouver et classer !

Une fois les chiffres sortis de la neige, l’enfant les positionne sur la plaque, avec ou sans modèle selon la difficulté recherchée.

Quand le temps est pourri dehors, il faut bien s’occuper dedans… quoi de mieux qu’une chasse au trésor ?

On a trouvé la nôtre sur le blog de Maîtresse D Zecolles et on s’est bien amusé… il fallait reconstituer le code qui ouvre le coffre, à l’aide d’énigmes sympas : un labyrinthe, un coloriage magique, un jeu des syllabes… On a aimé aussi le jeux des dessins jumeaux à rassembler et le puzzle à découper et reconstituer pour compter les enfants. L’intérêt pour l’enfant est de travailler la précision, la concentration, les bribes de l’écriture et de la lecture.

Une fois le code au complet, on file sur internet pour ouvrir la malle au trésor pleine de coloriages de pirates. Mon Littleboy n’aime pas colorier mais pas de panique, on a aussi trouvé deux ateliers : fabriquer une longue vue et un chapeau de pirate. Et ça, c’était sympa et facile à faire. Bref, c’était chouette !
🏴‍☠️ Il y a une version MS-GS et une version CP avec plus d’épreuves autour des mots. Je dirai qu’on a passé un petit bout de matinée à faire la chasse au trésor. Pour les ateliers, il y a un temps de peinture (et donc de séchage) mais la réalisation du chapeau comme de la longue vue est facile et rapide.

Vous pouvez retrouver ma story permanente Jeux d’énigmes sur mon compte instagram

Exemple d’une épreuve autour du nombre de syllabes par mot en rapport avec les pirates bien sûr.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑