Fichier_000-25

Le livre du samedi : dans les bouchons

Le livre 📚 du samedi c’est en fait le livre qui nous a occupé toute la semaine avec LittleBoy. “Le tracteur est coincé derrière le bus qui est bloqué derrière le vélo qui est arrêté à cause du camion de pompiers… et à chaque véhicule, on sort le morceau de puzzle qui permet de visualiser cette file de véhicule qui s’allonge derrière le feu rouge. Le bonus : si on prend les pièces de puzzle dans l’autre sens, le feu passe au vert et les véhicules redémarrent. Drôle et instructif !

Livre puzzle Dans les Bouchons, Aino-Maija Metsola, chez @gallimard_jeunesse 12,90€, dès 2 ans.

Publicités

Fichier_000-24

La série du mercredi (3/3) : Mika l’ourson a peur du noir

Pour finir avec cette série de livres sur les enfants et le sommeil (3/3), ce « Mika l’ourson a peur du noir » évoque les premières angoisses de nos petits, la puissance de l’imaginaire et l’entrée des jeunes enfants dans un univers un peu compliqué de cauchemars, de monstres sous le lit et autres premières sueurs froides. On n’en est pas là avec LittleBoy alors je garde ce livre dans un coin. Mais je pense qu’il peut aider les petits qui commencent à laisser de mauvaises pensées gambader, malgré la veilleuse et autres subterfuges proposés par leurs parents. A la veille de la nuit polaire, la nuit la plus longue de l’année, Mika l’ourson est terrifié. A l’aide d’une lampe de poche, la cousine de Mika va l’aider à transformer une à une ses peurs imaginaires en réalités éclairées. Mika l’ourson découvre par exemple que son abominable géant n’est qu’un bonhomme de neige et que les deux serpents effrayants ne sont qu’une paire de skis plantés dans la neige. Et sa peur du noir finit par disparaître…

Mika l’ourson a peur du noir, Walcker et Duffault, éditions Auzou, 5,95 euros, après 3 ans.

Fichier_000-23

La série du mercredi (2/3) : Tchoupi ne veut pas se coucher

On continue la série (2/3) sur les livres qui parlent du sommeil des enfants. En grandissant, nos petits sont confrontés à un véritable dilemme : pourquoi aller faire dodo quand on pourrait profiter encore un peu de papa et maman en négociant un nombre incalculable d’histoires à lire ou de chansons à écluser 😉 Dans ce « Tchoupi ne veut pas aller se coucher », on voit le héros faire appel à des trésors d’imagination pour garder ses parents à ses côtés, puis trouver comment repousser l’heure fatidique et réclamant à boire ou un dernier pipi… A la fin, c’est lui qui gagne, à l’usure, papa s’étant endormi à ses côtés. Sans mauvaise malice, plutôt pour faire sourire. Ce petit livre aide l’enfant à comprendre que ses parents ne sont pas dupes et qu’ils ont aussi besoin de se retrouver entre grands.

Tchoupi ne veut pas se coucher, Thierry Courtin, Nathan jeunesse, 4,95 euros, à partir de deux ans.

Fichier_000-22

La série du mercredi (1/3) : Petit Ours Brun se réveille tôt

Pour ma série du mercredi, j’ai choisi de vous parler des livres qui parlent du sommeil aux enfants et quoi de plus normal que de commencer par les matins ? Dans ce classique « Petit Ours Brun se lève tôt », on trouve un petit qui n’a plus sommeil et cherche à faire sortir ses parents du lit, en tirant sur les draps, en jouant très fort, en animant le klaxon de son vélo… Pour finir par un gros câlin – chatouille dans le lit des grands. C’est mignon et l’histoire aide l’enfant à comprendre que tout ne tourne pas (toujours) autour de lui.

Petit Ours Brun, illustrations Danièle Blour, Bayard Jeunesse, à partir de 18 mois, dès 2,50 euros selon les formats.

Fichier_000-21

La série du mercredi (3/3) : Tchoupi fait du vélo

Pour finir ma série (3/3) sur les livres qui parlent des loisirs des enfants, j’ai choisi un « Tchoupi fait du vélo » qui marche très bien auprès de nos petits. D’abord parce qu’ils connaissent bien le héros, ensuite, parce que le vélo, c’est fa-sci-nant quand on a moins de trois ans. Dans ce livre, Tchoupi joue les costauds en grillant quelques étapes de l’apprentissage du deux-roues, chute, se relève et repart une fois les règles de sécurité intégrées. Il y a tout ce qu’il faut pour maintenir intact l’enthousiasme de nos petits en leur faisant comprendre que même les héros tombent de vélo. L’essentiel étant de se relever, après un bon câlin et une dose de courage supplémentaire.

Tchoupi fait du vélo, Thierry Courtin, éditions Nathan, 5, 70 euros. A compter de 18 mois.

Fichier_000-20

La série du mercredi (2/3) : Mimi aime le sport

Je poursuis ma série du mercredi sur les loisirs pour enfants avec Mimi aime le sport, édité chez Albin Michel Jeunesse. Lucy Cousins nous présente dans ce livre animé une petite souris qui veut rester en pleine forme. Les étirements du matin, les bonds sur le trampoline, les jeux de ballons au pied ou à la main… Les sports que nos petits n’imaginent pas encore sont déjà effleurés ici. Pour l’aspect ludique, on aime les volets à tirer pour aider Mimi à allonger ses muscles, boire son jus de fruit frais ou sauter à la corde. Du lever au coucher, Mimi propose à nos petits des idées pour dépenser son énergie. Pas si bête !

Mimi aime le sport, Lucy Cousins, Albin Michel Jeunesse, 20 euros. Mais on le trouve d’occasion, moins cher. Pas avant 3 ans, le livre est fragile avec ses languettes à tirer et le principe encore peu maîtrisé des plus jeunes.

Fichier_000-19

La série du mercredi (1/3) : L’imagier des jouets

La série du mercredi traite cette semaine des loisirs pour les enfants et nous commençons avec L’imagier des jouets, chez Kididoc Nathan. A la fois imagier, et jeu à fenêtres ou volets, il permet d’enrichir son vocabulaire dans un domaine et d’animer des scènes en rapport avec le thème. Ici, pour « mon imagier des jouets », on passe de la toupie à la dînette, à la pâte à modeler ou à la peinture. On anime un puzzle, un coloriage ou un circuit de voitures. Ce que je trouve très sympa dans cet imagier, c’est qu’il parle d’objets incontournables pour nos petits. La poupée, le petit train, le vélo ou la trottinette… On est vraiment dans l’usuel et l’incontournable. Bref, un indispensable pour la bibliothèque des petits !

Mon imagier des jouets, Kididoc Nathan, 7,95 euros, dès la naissance (cartonné)

 

Fichier_000-17

Le livre du samedi : Les mamans de Catherine Dolto

Un livre plein de tendresse pour ce week-end. Les mamans du docteur Catherine Dolto raconte comment notre vie commence dans le ventre de notre maman, comment on grandit à ses côtés, comment elle nous protège, nous console, nous parle… mais aussi nous apprend ce qu’il ne faut pas faire et comment ne pas se mettre en danger. Le complexe d’oedipe, les petites contrariétés… tout y passe mais on comprend vite que toutes ces étapes ne sont là que pour nous faire grandir, même si notre maman reste unique et surtout, la nôtre.

Les mamans, docteur Catherine Dolto, Giboulées, Gallimard Jeunesse, 6 euros. A partir de  deux ans.

Fichier_002-3

La série du mercredi (3/3) : La musique avec Barbapapa

Pour finir cette série (3/3) de livres qui parlent de musique, je vous propose un Barbapapa sans doute un peu ancien mais très inventif. On passe de l’orgue barbapesque à la fabrication d’instruments à cordes tout ce qu’il y a de plus sérieux, de la harpe à la cithare. Ce qui a tendance à barber les barbabébés qui préfèrent aller découvrir les sons de la nature, et dégoter quelques instruments déjà fonctionnels dans leur quotidien, comme un gong réalisé à partir de poêles à frire ou une flûte réalisée avec du bambou. Et comme chez Barbapapa, on fait toujours dans l’imagination XXL, on finit avec une invention de Barbibul, les orgues de cristal… Bref, il est intéressant de voir qu’avec n’importe quoi, en regardant autour de soi, on peut faire des sons et pourquoi pas de la musique. De la simplicité à la loufoquerie, propre aux Barbabapapas !

Barbapapa La musique, Annette Tison et Talus Taylor, édition Les Livres du dragon d’or (Grund), 4 euros. Dès 3 ans.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑