IMG_6726

La série du mercredi (1/2) : Le loup qui escaladait les montagnes

A quelques jours d’aller faire un tour à la montagne, on a spécialisé nos lectures. Alors pour cette série du mercredi (1/2) on décolle avec Le Loup pour les montagnes du monde entier. Demoiselle Yéti demande à Loup de bien vouloir se rendre en Himalaya pour visiter son papa dont elle n’a plus de nouvelles. Nous voilà en pleine ascension de l’Everest, dans un décor blanc et glacé. Mais pas de Yéti. Il serait parti au Mont Fuji au Japon… A moins que ne soit sur Uluru en Australie ? Ou sur les neiges du Kilimandjaro ? Bref, nous voilà partis pour un tour du monde des plus hauts sommets, jusqu’au Mont Blanc, évidemment. bref, un livre qui parle d’aventure, de montagnes et qui ouvre les horizons.

Le loup qui escaladait les montagnes, Orianne Lallemand et Eleonore Thuillier, éd. Auzou, 9,80 euros.

IMG_6735

Publicités

img_6476

La série du mercredi (1/2) : Le loup qui avait la tête dans les étoiles

Petit voyage les yeux tournés vers le ciel pour cette série du mercredi (1/2) sur les livres qui parlent des étoiles et de l’espace. Avec Le loup qui avait la tête dans les étoiles, on s’assure un héros aimé par les enfants, et un univers bourré d’humour et de poésie. On aime les formats « double page », les nuits étoilées et la terre vue du ciel pour des décors « waouh » ou encore, la loufoquerie des « Loops » venus d’une autre planète. Quelques notions quand même comme l’apesanteur et le nom des planètes de notre galaxie, sont vues au passage. Mais l’essentiel est bien ici de se détendre et d’imaginer.

Le loup qui avait la tête dans les étoiles, Orianne Lallemand et Eleonore Thuillier, éd. Auzou, 9,80 euros (grand format). Dès 4 ans.

img_6499

IMG-3431.JPG

Le livre du samedi : Conversation avec le loup

Mon LittleBoy étant plutôt fan des histoires de loup, il n’a pas été déçu par cette « Conversation avec le loup ». C’est l’histoire d’une jeune fille, Ida, qui rencontre un loup affamé mais qui est bien décidée à ne pas se laisser manger. Des deux parleurs, lequel sera le plus habile ? Qui est le plus malin ? Qui a le plus d’assurance ? Toute l’histoire tourne autour de ces deux personnages et de la manière dont l’un tente de posséder l’autre. Et dans tous les cas, pas question de se laisser dévorer par la peur, même aux frontières du réel et de l’imaginaire. On aime les illustrations originales, qui apportent un vrai plus en terme de découverte et de poésie. Les univers oniriques de Delphine Jacquot sont réellement envoûtants.

Conversation avec le loup, Laurence Gillot et Delphine Jacquot, éd. Saltimbanques, 14,50 euros, dès 4 ans.

IMG-3646

IMG-3649

IMG-3651

IMG_0922

La série du mercredi (2/2) : Au secours voilà le loup !

Le regain d’intérêt de mon Littleboy pour le loup nous avait ressortir cet incontournable de notre bibliothèque, Au secours voilà le loup ! pour cette série du mercredi (2/2) sur les animaux qui font peur. Peu de texte, tout est basé sur l’humour, la manière de raconter l’histoire et de se laisser guider, la façon de jouer à se faire peur et vite refermer le livre pour y laisser le loup coincé dedans ! Là, on est dans le succès assuré, on relit trois fois, quatre fois… à chaque prise en main, en se bidonnant tout le temps. Celui là, on l’a démarré quand Littleboy avait deux ans et demi et ça fonctionne toujours. Cartonné, il est solide et permet une bonne prise en main. Pour une première rencontre avec la bête, il est parfait. Et la preuve par mon Littleboy, il est durable !

Au secours voilà le loup !, Ramadier et Bourgeau, Ecole des Loisirs, 11 euros mais trouvable d’occasion entre 6 et 7 euros. Dès deux ans.

IMG_0918

La série du mercredi (1/2) : Oups! Y a un loup !

Mon Littleboy s’intéresse aux animaux qui lui font peur… Alors nous voilà repartis pour une rencontre avec les loups, plus effrayants quand ils sont imaginaires que dans la réalité. C’est en tout cas le thème que j’ai retenu pour cette série du mercredi (1/2). Dans Oups ! Y a un loup ! on entre dans l’histoire au moment où la petite Juliette se couche, et qu’un vilain loup vient perturber son sommeil… et celui de ses parents !  S’endormir en comptant les moutons ? C’est risquer d’attirer l’animal par l’odeur des animaux… Se coucher en vérifiant sous son lit ? La technique s’avère peut efficace. Au bout de trois nuits troublées par la visite du loup dans ses rêves, Juliette brave sa peur et part affronter la bête… au zoo ! La riposte est amusante face à un loup rabougri qui ne fait plus peur à personne et ne comprend pas bien ce qu’on lui reproche. L’histoire est contée avec poésie et humour et peut permettre d’aborder les premiers cauchemars. Ce n’est pas le cas chez nous. Je crois que mon garçon aime juste se faire un peu peur… en se rassurant puisque l’histoire finit bien ! Et donc, il en redemande… Mon conseil avant lecture pour d’autres : mieux vaut quand même vérifier que l’enfant accepte bien le principe ou attendre un peu.

Oups! Y a un loup ! Titux, Fabien Ockto Lambert, éd. marmaille et cie, 12 euros. A partir de six ans selon les éditeurs. Pour moi, accessible à partir de 4 ans, selon les conditions citées au-dessus.

Fichier_002-20

Mes premiers apprentissages avec P’tit Loup

En ce moment, on joue à ça à la maison… Comme P’tit loup est la mascotte de la classe de petite section de LittleBoy, je me suis dis qu’il apprécierait. On colle des autocollants pour simuler une tour de cubes, on compte les petits sacs pour obtenir le nombre souhaité et on fait la différence entre matin et soir, froid et chaud… on apprend en s’amusant, en douce continuité des jours d’école…

Mes petits apprentissages avec P’tit Loup, À partir de trois ans, 4,95 euros

Fichier_003-8

Fichier_000-99

Le livre du samedi : P’tit Loup rentre à l’école

Et voilà, une semaine que mon Littleboy est entré à l’école maternelle. Les matins restent difficiles mais une fois la séparation digérée, il s’intéresse aux activités qui font le quotidien des élèves de Petite section. Et dans sa classe, le petit héros qui va visiblement les suivre toute l’année, c’est P’tit Loup. Dans ce livre qu’ils ont lu tous ensemble, Petit Loup rentre à l’école, mon garçon peut s’identifier au personnage un peu inquiet quand il se réveille le matin, en demande de câlins au moment de quitter papa et maman, puis prêt à expérimenter les jeux, la cantine, la sieste… tout y passe jusqu’à l’heure des parents. En espérant que cela soit rassurant.

P’tit Loup rentre à l’école, Orianne Lallemand et Eleonore Thuillier, éd. Auzou Eveil, 4,95 euros, 2 ans.

Fichier_000-14

Ecouter Pierre et le loup

Avec LittleBoy, on a écouté ce conte musical tout à fait adapté à son âge et à son intérêt du moment pour le loup 🐺. Petite explication au départ sur quel instrument symbolise quel personnage : le loup est imagé avec le cor assez sombre, Pierre et sa joyeuseté sont représentés par les instruments à corde de l’orchestre, et son grand-père qui bougonne dans sa barbe, est illustré par le basson… On entre très vite dans l’histoire et surtout dans la musique 🎶

Pierre et le loup pendant une demi-heure avec LittleBoy sur les genoux qui reste très attentif… C’est un bien joli moment. En plus, la mélodie de Prokofiev est vraiment superbe, le plaisir est partagé.

Pierre et le loup, conte musical pour les enfants de Serge Prokofiev, raconté par Gérard Philippe, le Chant du monde, Harmonia Mundi, 15 euros. A partir de deux ans et demi pour une écoute attentive.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑