Image168

La série du mercredi (3/3) : la leçon du bonheur de Catherine Gueguen

Pour finir cette série du mercredi (3/3), j’ai choisi deux ouvrages de la pédiatre Catherine Gueguen que j’ai eu la chance d’écouter en conférence il y a quelques mois à Poitiers. Je me souviens m’être dit à la sortie qu’elle avait donné aux nombreux parents présents une véritable « leçon du bonheur »

Son objectif : offrir aux enfants une « enfance heureuse » ou « Vivre heureux avec son enfant » (c’est le titre de son dernier livre) quand 80 % des gamins dans le monde sont sujets à la maltraitance physique ou psychologique.
Son message : montrer que les dernières découvertes scientifiques sur le cerveau, obligent à repenser l’éducation des enfants. « Au XXe siècle, quand j’ai appris mon métier, on parlait des caprices des petits. Aujourd’hui, on sait qu’avant cinq ans, le cerveau est immature. Et que les petits sont incapables dans ces conditions de réguler leurs émotions. Ils ne font pas des caprices, ils n’arrivent tout simplement pas à gérer leurs émotions, frustrations, peurs… »
Son conseil : la bienveillance. « Avec les neurosciences, on sait que les humiliations verbales et physiques ont des effets nocifs sur le cerveau alors qu’une relation empathique, soutenante, aimante favorise une évolution optimale du cerveau. » Un enfant qui mord ou tape les autres à la crèche ? « C’est son cerveau archaïque qui domine parce que l’enfant se sent en insécurité affective. Il ne faut pas lui dire que ce n’est pas bien ou qu’il est méchant, mais plutôt qu’on ne tape pas et qu’on lui fait confiance pour qu’ils apprennent à ne plus taper en grandissant ». Zen…
Sa méthode : être bienveillant. Même si c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Alors on fait comment ? « On prend soin de son bébé, on le câline, on le console. Un contact doux, un regard tendre suffisent à créer de l’empathie. Des choses toutes simples qui aident l’enfant à sécréter de l’ocytocine, la molécule du bien-être et de l’amour. » Quand je vous disais que c’était la leçon du bonheur…

Vivre heureux avec son enfant OU Pour une enfance heureuse, Catherine Guéguen, Pocket, entre 7,40 et 7,80 euros.

Publicités

Fichier_000-42

La série du mercredi (2/3) : Les lois naturelles de l’enfant

Dans cette série du mercredi (2/3) sur les livres qui aident les parents à mieux comprendre comment fonctionnent leurs enfants, pour mieux leur apporter soutien et bienveillance, j’ai choisi un best-seller. Les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez est pour moi un ouvrage absolument révélateur. Il redonne confiance aux parents qui pensent que la bienveillance a du sens, que parler à son enfant, lui expliquer, le câliner, le rassurer a un sens. Certains passages m’ont particulièrement marqué comme celui sur l’abus d’écrans en tout genre qui empêchait un enfant d’acquérir des savoirs et d’être avec les autres. Mais il y a bien d’autres exemples qui nous montrent qu’il y a des choses à faire. Plus globalement, son expérience menée dans une maternelle de Seine-Saint-Denis et les apports des neurosciences adaptés à la pédagogie scolaire révèlent une autre façon de voir l’enfant et de concevoir son éducation à la maison comme à l’école.

Les lois naturelles de l’enfant, Céline Alvarez, éditions Les Arènes, 22 euros.

Fichier_000-28

Les jeux Montessori : le temps

Les petits jeux du matin… le disque des saisons et celui de la journée, appartiennent à la pochette du temps Montessori chez #nathan qu’on a trouvé chez @natureetdecouvertes. Nous on a choisi de placer un @playmobil sur le printemps et un autre sur le matin puisque dans cet exemple, on a joué au réveil. On s’est calé sur l’instant, la journée pouvait démarrer tranquillement… On peut aussi caler ces deux disques sur le frigo en plaçant un aimant à la place des Playmobils. Et faire évoluer au fil du temps qui passe… Dans la pochette du temps Montessori de Nathan, on trouve aussi la fameuse poutre du temps, un calendrier annuel à remplir avec son enfant. Pour ça, mon LittleBoy est encore un peu jeune. On démarrera à la rentrée de septembre ou à Noël prochain pour partir sur une année civile complète.

Ma Pochette Montessori – le temps chez Nathan jeunesse, à partir de 3 ans, 12 euros. Elle comprend une poutre à temps à compléter chaque jour, 365 étiquettes à découper, un disque des saisons et un disque de la journée et un livret à destination de parents.

Fichier_000-9

Little activité : transférer des graines

On Montessori-se à fond en ce moment à la maison 🏡.  Bref, on a sorti deux boîtes en plastique, le stock de fregola sarda (des pâtes qu’on n’aime pas trop ici alors autant qu’elles servent !), la louche et la cuillère à soupe. L’objectif ? Passer les graines d’une boîte à l’autre sans en mettre (trop) à côté ! Après, on peut passer à la cuillère à café…  Mais ce jour-là, LittleBoy a choisi de passer à autre chose 😂. Peu importe ! Il a joué tout seul, s’est bien concentré et a affiné son mouvement au fil du jeu. L’activité « transférer des graines » est préconisée à partir de deux ans et demi et peut démarrer avec des pois chiches pour finir avec des lentilles.

D’autres idées d’ateliers Montessori faciles à faire, fonction de l’âge de l’enfant, dans La pédagogie Montessori à la maison, 200 activités 0-12 ans, de Céline Santini et Vendula Kachel, First Editions. Comptez 10 euros.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑